Démantèlement d'un vaste trafic d'êtres humains entre l'Espagne et la France

Démantèlement d'un vaste trafic d'êtres humains entre l'Espagne et la France© JORGE GUERRERO Source: AFP
Arrivée de migrants au sud de l'Espagne, près des côtes marocaines (Image d'illustration).

La police espagnole aurait interpellé sept individus soupçonnés d'avoir organisé l'acheminement de migrants de l'Afrique à l'Espagne. Ils les auraient ensuite livrés à des réseaux qui les contraignaient à la mendicité en France.

La police espagnole vient de démanteler un important réseau de trafic d'êtres humains entre l'Espagne et la France, selon les informations d'Europe 1. Ces derniers mois, la filière aurait fait venir en France via l'Espagne quelque 350 migrants d'Afrique de l'Ouest, afin de les revendre à des réseaux mafieux, les obligeant à se livrer à la mendicité.

Dans le nord de l'Espagne, près de Saint-Sébastien, les autorités auraient arrêté sept suspects, qui faisaient miroiter à des ressortissants maliens, ivoiriens, guinéens ou sénégalais, un passage en France. Leur fournissant de faux papiers, les malfaiteurs supposés auraient organisé leur transfert jusqu’en Espagne par de petits bateaux. Là, ils auraient conduit les migrants dans des centres de soins gratuits, avant de les acheminer en bus, en train ou encore en taxi vers la France, où ils auraient été revendus à d'autres réseaux. Ces derniers, enfin, auraient contraint les migrants à la mendicité. 

Pour réaliser ce coup de filet, les autorités espagnoles ont travaillé en étroite collaboration avec l'agence européenne de police criminelle Europol, selon Europe 1. La chaîne de radio rapporte que, selon les premières estimations des enquêteurs, le trafic pourrait avoir rapporté des centaines de milliers d'euros.

Lire aussi : 1 900 très jeunes migrantes forcées de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter