L'Allemagne directement menacée par Daesh

Daesh en Syrie© Reuters TV Source: Reuters
Daesh en Syrie

L'Allemagne entre à son tour dans la visée du groupe terroriste, lequel a par une vidéo menacé le pays d'attaques directes. Les menaces, faites en langue allemande, visent l'engagement du pays dans sa lutte contre Daesh.

Sur la vidéo mise en ligne par la branche de Daesh de Homs (centre de la Syrie), ce sont deux combattants jihadistes revendiquant leur appartenance au groupe djihadiste qui ont menacé l'Allemagne d'attaques.  

S'exprimant en allemand, les deux hommes s'adressent à leurs «frères et sœurs». Ils les encouragent d'abord à rejoindre le territoire contrôlé par Daesh.

Ils les enjoignent également à commettre des attentats solitaires en Allemagne et en Autriche en attaquant les «mécréants dans leurs propres maisons».

Plus encore, l'un des deux hommes s'adresse directement à la chancelière allemande Angela Merkel.

Il promet ainsi que Daesh se vengera du soutien allemand à la lutte contre lui. Il jure également de venger «le sang des musulmans versés en Afghanistan» où la Bundeswehr est engagée.

Détail macabre, à la fin de la vidéo, deux hommes non-identifiés sont exécutés dans les ruines de Palmyre, site conquis en mai dernier par le groupe jihadiste.

Ce n'est pas lapremière fois que l'organisation islamique publie des vidéo dans lesquelles les djihadistes s'expriment dans la langue du pays visé. Le cas le plus célèbre fut évidemment celui de «Jihadi John» qui s'exprimait dans un anglais parfais, avec un net accent londonien.

Par ailleurs, un djihadiste présumé de Daesh a été arrêté ce 4 août à Stuttgart par la police allemande, après avoir échappé dans un premier temps à un coup de filet en Espagne en juillet. Il avait manifesté l’intention d’aller combattre en Syrie avec l’État islamique, invitant ceux qui le suivent sur les réseaux sociaux à se joindre à lui.

Les services de renseignement allemands estiment qu'environ 600 djihadistes sont partis d'Allemagne vers la Syrie. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales