Des migrants débarquent sur une plage espagnole sous le regard médusé des vacanciers (IMAGES)

Des migrants débarquent sur une plage espagnole sous le regard médusé des vacanciers (IMAGES)© Jon Nazca Source: Reuters
Des migrants débarquent d'un canot sur la plage "Del Canuelo" après avoir traversé le détroit de Gibraltar en partance de la côte marocaine jusqu'à Tarifa, en Espagne, le 27 juillet 2018.

Sur des images étonnantes prises aux abords d'une plage de la côte espagnole, près de Tarifa, on peut voir plusieurs dizaines de migrants, en provenance du Maroc, arriver sur une embarcation pneumatique et débarquer sur la terre ferme.

Les touristes, parmi lesquels se trouvaient des naturistes, n'en ont pas cru leurs yeux. Tandis qu'ils se prélassaient au soleil le 27 juillet sur une plage près de Tarifa, dans le sud de l'Espagne, ils ont vu débarquer de loin un petit bateau pneumatique à moteur avec à son bord plusieurs dizaines de migrants, selon Reuters. En provenance du Maroc, ces derniers ont traversé le détroit de Gibraltar qui sépare l'Afrique de l'Europe. Sur diverses images, on voit ces migrants descendre du petit bateau et courir sur la plage en se dispersant.

Avant que l'embarcation n'atteigne le rivage, les garde-côtes espagnols ont tenté de l'intercepter en vain, comme on peut le voir sur une vidéo diffusée par le Daily Mailainsi que sur plusieurs photographies de Reuters.

Auteur: BignNews

Des migrants débarquent sur une plage espagnole sous le regard médusé des vacanciers (IMAGES)© Joseba Etxaburu Source: Reuters
Les gardes civils espagnols tentent d'arrêter les migrants avant leur débarquement sur la plage "Del Canuelo", à Tarifa, dans le sud de l'Espagne, le 27 juillet 2018.

Le ministre espagnol de l'Intérieur Fernando Grande-Marlaska a appelé le 28 juillet à offrir une «solution européenne au problème de l’immigration», les garde-côtes espagnols ayant secouru en deux jours plus de 1 200 migrants en mer.

Des migrants débarquent sur une plage espagnole sous le regard médusé des vacanciers (IMAGES)© Jon Nazca Source: Reuters
Des vacanciers regardent les migrants courir sur la plage après leur arrivée en bateau pneumatique.

L’Espagne est particulièrement concernée par l'afflux de migrants clandestins avec, ces sept derniers mois, près de 21 000 arrivants qui ont rejoint les côtes espagnoles à bord de bateaux pneumatiques et autres embarcations de fortune, d'après le journal El Pais. Un chiffre trois fois plus élevé que celui relevé l’année précédente, à la même période, selon le quotidien espagnol. Sur l’ensemble du continent européen, l’Organisation internationale des migrations (OIM) évoque, au 25 juillet dernier, un chiffre s’élevant à 55 000 migrants pour l’année 2018.

D'autre part, 304 personnes sont mortes en tentant la traversée jusqu'à l'Espagne, selon un comptage de l'OIM effectué en date du 25 juillet. L'Italie comptait à cette date 18 130 arrivées et plus de 1 000 morts, tandis que la Grèce comptabilisait 15 528 arrivées et 89 morts. 

Lire aussi : Hongrie : le Parlement vote une taxe sur les activités «de soutien à l'immigration»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter