Viktor Orban ne veut pas d'un «leadership français de l'Europe, payé par de l'argent allemand»

Viktor Orban ne veut pas d'un «leadership français de l'Europe, payé par de l'argent allemand»© POOL New Source: Reuters
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a insisté sur l'importance des élections européennes à venir, pour redéfinir la dynamique de l'UE ainsi que ses grandes lignes directrices, notamment sur la question de l'immigration.

«Nous n'avons jamais eu une élection aussi décisive par le passé» : interrogé par le journal allemand Bild le 26 juillet sur les prochaines élections européennes, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a tenu à souligner l'importance qu'elles revêtaient pour l'avenir du continent.

Selon le dirigeant magyar, les peuples européens auront en effet l'occasion de redéfinir le leadership qu'ils souhaitent pour le bloc, qu'il espère loin de la dynamique actuelle. «Il y a un concept français qui, fondamentalement, signifie : leadership français de l'Europe, payé par de l'argent allemand», a ainsi lancé Viktor Orban, précisant qu'il en rejetait l'idée. «Nous ne voulons pas d'une Europe sous direction française [...]. Les Européens doivent se faire entendre et il faut attendre les élections européennes avant de prendre des décision importantes», a-t-il poursuivi, citant comme points clés le budget mais aussi l'immigration. 

Sur cette dernier question, le dirigeant conservateur a par ailleurs assuré que son peuple le chasserait du pouvoir le jour-même où il introduirait une politique migratoire semblable à celle d'Angela Merkel. «En tant que peuple qui a été sous occupation pendant des décennies, les Hongrois sont très sensibles à leur indépendance nationale», a expliqué celui qui mène la fronde au sein de l'UE sur la question, notamment à travers le groupe de Visegrad.

Lire aussi : Un Soros du populisme ? Steve Bannon, l'homme qui voulait mener la révolte de droite en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter