Damas accuse Israël d'avoir frappé une de ses positions militaires dans la province de Hama

- Avec AFP

Damas accuse Israël d'avoir frappé une de ses positions militaires dans la province de Hama© Amir Cohen / Reuters
Un F-15 israélien (illustration)

Selon l'agence gouvernementale syrienne Sana, un raid aérien israélien a visé ce 22 juillet une «position militaire» des autorités syriennes dans l'ouest du pays, causant des dégâts matériels. Israël n'a pas communiqué à ce sujet.

«Une de nos positions militaires à Massyaf [dans la province de Hama, dans l'ouest du pays] a essuyé une agression aérienne israélienne», a rapporté l'agence de presse gouvernementale syrienne Sana, le 22 juillet, citant une source militaire qui fait état «uniquement de dégâts matériels».

Une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire. Il est bon de noter que l'Etat hébreu confirme rarement ses incursions militaires chez son voisin syrien.

Ces derniers mois, Israël a intensifié ses frappes contre des positions militaires syriennes mais aussi contre les forces iraniennes présentes en Syrie, l'Etat hébreu martelant à plusieurs reprises son refus de voir la Syrie devenir une tête de pont pour Téhéran. Ainsi, selon Sana, des roquettes israéliennes ont été tirées contre une position militaire syrienne aux environs de la ville d'Alep, le 15 juillet, causant des dégâts matériels. Quelques jours plus tôt, le 11 juillet, l'armée israélienne avait annoncé avoir visé trois cibles syriennes en réponse à l'incursion d'un drone syrien dans l'espace aérien de l'Etat hébreu.

Lire aussi : Israël frappe des positions de l'armée syrienne près du Golan pour défendre «sa souveraineté»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter