Damas accuse Israël d'avoir bombardé des positions syriennes près d'Alep

- Avec AFP

Damas accuse Israël d'avoir bombardé des positions syriennes près d'Alep© Omar Sanadiki Source: Reuters
Alep, illustration

L'agence gouvernementale syrienne Sana a annoncé que Tsahal avait frappé par trois fois les positions militaires de l'armée de Damas près d'Alep le 15 juillet. L'assaut aurait causé des dégâts matériels, mais aucune victime n'est a déplorer.

Selon une dépêche de l'agence d'Etat syrienne Sana datée du 15 juillet, des roquettes israéliennes ont été tirées contre une position militaire syrienne aux environs de la ville d'Alep. L'agence précise que la frappe attribuée à Israël aurait visé un poste militaire à proximité de l'aérodrome d'Al-Nayrab, situé aux environs de la ville d'Alep. L'assaut a causé des dégâts matériels, mais aucune victime ne serait à déplorer. Selon Sana, le sens de cette opération menée par Tsahal consisterait à soutenir les groupes radicaux, dont des reliquats de Daesh, opérant à Deraa et Quneitra.

Le 11 juillet, l'armée israélienne avait déjà annoncé avoir visé trois cibles syriennes en réponse à l'incursion d'un drone syrien dans l'espace aérien de l'Etat hébreu. L'engin volant avait été identifié comme un drone de reconnaissance. Il a été intercepté par le système de défense aérien Patriot après avoir effectué une percée de 10 kilomètres en Israël.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a effectué plusieurs frappes sur les troupes du gouvernement syrien et de ses alliés, notamment près de Damas et dans les provinces centrales de Homs et de Hama.

Lire aussi : Israël frappe des positions de l'armée syrienne près du Golan pour défendre «sa souveraineté»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter