Elon Musk choque en traitant de pédophile un des sauveteurs des ados thaïlandais

Elon Musk choque en traitant de pédophile un des sauveteurs des ados thaïlandais© AFP/ Royal Thai Navy Source: AFP
Opération de secours dans la grotte thaïlandaise pour sauver les enfants prisonniers à cause de la montée de eaux, le 12 juillet.
Suivez RT France surTelegram

Vexé après les propos d’un sauveteur des enfants coincés dans la grotte en Thailande, qui avait déclaré que son sous-marin était un «coup de pub», le milliardaire américain l’a traité sans raison apparente de pédophile sur Twitter.

Amer, Elon Musk ? Certainement, si l’on en juge ses accusations de «pédophilie» à l’égard du spéléologue britannique Vernon Umsworth, parti à la rescousse des enfants bloqués dans la grotte thaïlandaise, et libérés entre le 8 et le 10 juillet. Critiqué dans la presse par le plongeur, le milliardaire américain l'a insulté dans un tweet depuis effacé, mais conservé par plusieurs internautes.

Désolé pédo, tu l'as bien cherché

«Vous savez quoi ? Ne vous embêtez pas à montrer une vidéo, on le fera depuis le sous-marin, qui ira jusqu'à la grotte 5, no problemo. Désolé pédo, tu l'as bien cherché», y écrit Elon Musk. 

Le Britannique a depuis fait savoir qu’il envisageait des poursuites judiciaires à son encontre. Il a déclaré au quotidien The Guardian qu’il était «stupéfait et en colère» à cause de cette accusation qui ne reposerait selon lui sur aucun fondement. «Je crois que les gens réalisent quel genre de type c’est», a-t-il déclaré.  

Le 13 juillet, Vernon Unsworth avait critiqué le patron de SpaceX dans une interview accordée à CNN. Pour lui, le petit sous-marin conçu par les équipes du milliardaire fantasque pour secourir les adolescents, «n’aurait pas pu avancer plus de 50 mètres dans les grottes». Il relèverait plutôt du «coup de pub» destiné à la gloire du milliardaire. Le plongeur a estimé qu’Elon Musk n’avait «aucune idée du type de parcours» à suivre pour sauver les enfants, et que le sous-marin ne pouvait progresser dans les passages étroits et les recoins.

Interpellé sur Twitter après avoir insulté le plongeur, considéré comme un héros, Elon Musk a persisté, déclarant qu'il pariait «un dollar signé» qu'il était bien pédophile. Il a prétendu qu'il n'avait jamais vu un seul instant l'«expatrié britannique qui vit en Thaïlande» dans la grotte depuis le début des opérations. Il s'appuyait sur un cliché consistant à imaginer que tous les Britanniques se rendant dans ce pays d'Asie étaient forcement intéressés par les services sexuels, abondamment pratiqués dans le pays, y compris par des mineurs.

 

Elon Musk choque en traitant de pédophile un des sauveteurs des ados thaïlandais© Capture d'écran Twitter @elonmusk

Contrairement à ce que le patron de SpaceX affirme, Vernon Unsworth, 63 ans, était l’un des premiers plongeurs sur le site de Mae Sai en Thaïlande pour mettre au point une stratégie afin de récupérer les garçons de l’équipe de football et leur coach, bloqués depuis le 23 juin.  

Le milliardaire entrepreneur avait réussi à faire mettre au point son sous-marin à partir d’une pièce détachée de l’une des fusées fabriquées par SpaceX, mais cette option a finalement été rejetée par les autorités thaïlandaises. Le président de Tesla a annoncé qu'il gardait l'engin à disposition des Thaïlandais comme on peut le voir dans ce post Twitter.

Avant cet échange concernant le spéléologue, Elon Musk s’était déjà attire les foudres du pays en déclarant au responsable des opérations de secours, Narongsak Osatanakorn, qui avait qualifié son sous-marin de peu adapté, qu’il n’était pas «expert en la matière». Il avait ajouté que le Thaïlandais avait été à «tort décrit comme le chef des secours», et qu'il se fiait à un autre interlocuteur, le second coordinateur des opérations, qui l'aurait prié de concevoir l'engin.

Lire aussi : Les jeunes Thaïlandais bloqués dans une grotte depuis neuf jours ont été retrouvés vivants (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix