Sami A., l'ancien garde du corps présumé d'Oussama Ben Laden, sera bientôt expulsé d'Allemagne

Sami A., l'ancien garde du corps présumé d'Oussama Ben Laden, sera bientôt expulsé d'Allemagne© HO / DOD / Source: AFP
L'ancien leader de l'organisation terroriste al-Qaïda, Oussama Ben Laden

Selon les autorités allemandes, un ressortissant tunisien, présenté par les médias allemands comme un ancien garde du corps d’Oussama Ben Laden, a été interpellé par la police le 25 juin. Les autorités allemandes ont décidé de l’expulser.

Les autorités allemandes ont annoncé qu’un ressortissant tunisien, garde du corps présumé d’Oussama Ben Laden, a été arrêté le 25 juin dans le cadre d’une procédure d’expulsion.

Agé de 42 ans, Sami A., qui a rejoint l’Allemagne en 1997 alors qu’il était étudiant, a été arrêté au cours d’un contrôle judiciaire régulier a fait savoir Peter van Dyk, un porte-parole de la ville de Bochum. Celui-ci a par ailleurs ajouté que la ville avait au préalable reçu une note de l’Office fédéral des migrations et réfugié (BAMF) stipulant qu’il n’ y avait désormais plus d’obstacles à son expulsion.

Selon le New York Post, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer a ordonné aux autorités de l'immigration d'accélérer les procédures qui permettraient à l'Allemagne de l'expulser. 

Son expulsion a longtemps été bloquée par la justice allemande qui avait alors estimé en avril 2017 qu'il s’exposerait à des risques de torture s'il venait à être remis aux autorités tunisiennes. En 2015, une cour de justice allemande avait jugé que Sami A. avait soutenu la nébuleuse terroriste et participé à la fin des années 1990 à un entraînement militaire dans un camp d'al-Qaïda, en Afghanistan.

Une affirmation niée par l’intéressé qui avait alors assuré avoir suivi une formation théologique au Pakistan pendant cette période.

Lire aussi : Près de 90% des Allemands veulent plus d'expulsions de migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter