Huit partisans de Daesh tués dans le Caucase Nord lors d’une opération des forces spéciales

Des membres des forces spéciales russes© Stringer Russia Source: Reuters
Des membres des forces spéciales russes

Les forces de sécurité russes ont attaqué un groupe terroriste qui avait prêté allégeance à Daesh dans le Caucase Nord, selon le Comité national antiterroriste. Les forces de sécurité ont saisi des explosifs, des armes et environ 2 000 cartouches.

Les forces de sécurité russes ont tué huit terroristes, dont l’un des organisateurs de l’attaque des bâtiments du gouvernement à Grozny, en Tchétchénie, en décembre 2014, rapporte le Comité national antiterroriste (CNA).

L’opération de sécurité a eu lieu dans une forêt de la république d’Ingouchie, au sud-ouest de la Russie.

«Selon des informations que les services de sécurité se sont procurées, les terroristes tués lors de l’opération ont récemment prêté allégeance et sont devenus membres de l’organisation terroriste internationale, l’Etat islamique. Tous étaient complices d’un nombre de crimes à caractère terroriste. Il s’agit notamment de meurtres de policiers et d’extorsion de fonds auprès d’entrepreneurs», a fait savoir le CNA.

Sur le lieu de l’opération, les représentants de la police ont retrouvé une grande quantité d'armes automatiques, de grenades à main et d’engins explosifs artisanaux ainsi que plus de 2 000 cartouches, a signalé l’agence de presse Regnum.

En juin dernier, dans la république voisine du Daghestan, le chef d’une bande qui avait prêté allégeance à Daesh avait aussi été tué par les forces de sécurité russes.

En savoir plus : Des recruteurs de Daesh escroqués par des femmes tchétchènes

Les populations civiles des républiques d’Ingouchie, de Tchétchénie et du Daghestan, toutes trois situées dans le sud de la Russie, vivent sous une menace terroriste permanente. Des fusillades entre la police russe et des groupes de terroristes sont fréquentes dans cette région.

En septembre dernier, des partisans de Daesh en Syrie ont tourné une vidéo qui menaçait de faire adhérer la république de Tchétchénie à leur califat autoproclamé. Alors qu’en mai de cette année, le groupe terroriste a publié la première édition en russe de sa revue de propagande.

En savoir plus : La propagande de Daesh atteint la Russie : un magazine djihadiste disponible en kiosque

Le président de la république de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a rejeté les menaces de Daesh. Dans une interview accordée à l’agence de presse russe Interfax en juin dernier, il a déclaré que le groupe n’avait pas de chance avec la Tchétchénie, parce que la police contrôle la totalité de la république et que «99,9% du peuple tchétchène» est en faveur de la paix.

L’Etat islamique est un groupe djihadiste créé lors du conflit sectaire en Irak après le renversement de Saddam Hussein par les Etats-Unis et leurs alliés en 2013. L’organisation terroriste s’est emparée de grandes portions de territoire en Syrie et en Irak, de même qu’en Afrique du Nord.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales