«Terriblement intrusif» : Windows 10 vous espionne par défaut

Windows 10© Shannon Stapleton Source: Reuters
Windows 10

Avec 14 millions de téléchargements en deux jours, Windows 10 est très populaire. Mais l’accès à vos données personnelles pourrait bien être le prix à payer pour cette mise à jour gratuite car il est compliqué de changer les paramètres par défaut.

Des journalistes spécialisés dans la technologie et des bloggeurs chantent des louanges de Windows 10 en utilisant des mots tels que «étonnant», «magnifique» et «fantastique». Le système d’exploitation a été décrit comme plus rapide et plus facile à utiliser que les versions précédentes de Windows. Selon la revue Wired, plus de 14 millions de personnes ont déjà téléchargé la mise à jour depuis mercredi, jour où lequel le logiciel a été mis à disposition des utilisateurs de PC.

Si le logiciel est gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8, il y a toutefois un prix à payer. Plusieurs bloggeurs ont prévenu que les paramètres de confidentialité par défaut de ce nouveau système d’exploitation étaient invasifs et que leur changement implique plus d’une dizaine d’étapes différentes et le recours à un site externe.

Selon Zach Epstein de BGR News, toutes les fonctions de Windows 10 qui pourraient être considérées comme une invasion dans la vie privée sont activées par défaut. S’enregistrer avec son compte courriel Microsoft fait que Windows lit vos courriels, accède à vos contacts et données du calendrier.

«Je suis très surpris par la collecte des données que Microsoft semble vouloir», a écrit Jonathan Porta sur son blog, avant d’ajouter : « Je suis sûr que la plupart des individus accepteront ces paramètres par défaut sans avoir aucune idée de la quantité d’informations qu’ils donnent».

Le spécialiste a donné un exemple : le système d’exploitation demande un accès à la localisation des utilisateurs et à l’historique des localisations qui pourraient être fournis non seulement à Microsoft, mais aussi à ses «partenaires de confiance».

«Qui sont ces partenaires fiables ? Qui leur fait confiance ?», a écrit Jonathan Porta en décrivant les options de protection de la vie privées par défaut comme «vagues et presque effrayantes».

Alec Meer du blog «Rock, Paper, Shotgun» a mis en évidence ce passage repéré dans les conditions d’utilisation de Microsoft (qui font tout de même 45 pages). «Nous accéderons, divulguerons et conserverons les données personnelles, y compris vos contenus (comme le contenu de vos courriels, d’autres communications privées ou des fichiers classés dans vos dossiers privés) lorsque, de bonne fois, nous estimerons que cela est nécessaire».

Recueillir les données est le modèle commercial de plusieurs grandes sociétés. Des défenseurs de la vie privée ont exprimé leur préoccupation quant au fait que Google accède au contenu des courriels, ou que Siri d’Apple et Facebook surveillent les activités du navigateur internet de leurs utilisateurs.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales