Donald Trump reçoit Kim Kardashian pour parler... de la réforme carcérale

Donald Trump reçoit Kim Kardashian pour parler... de la réforme carcérale© Capture d'écran du compte Twitter de Donald Trump
Capture d'écran du compte Twitter de Donald Trump

La star de la téléréalité Kim Kardashian a été reçue ce 30 mai à la Maison Blanche par Donald Trump. Ils ont évoqué ensemble la question de la réforme carcérale et elle a appelé à la libération d'une sexagénaire emprisonnée depuis plus de 20 ans.

La vedette américaine Kim Kardashian, qui milite pour la libération d'une grand-mère emprisonnée à vie, s'est entretenue ce 30 mai à Washington avec le président des Etats-Unis Donald Trump. Ils ont évoqué ensemble la question de la réforme carcérale. Vêtue d'un sobre ensemble noir, la compagne du rappeur américain Kanye West est arrivée à la Maison Blanche dans l'après-midi, selon un photographe de l'AFP.

«Super rencontre avec Kim Kardashian aujourd'hui, nous avons parlé réforme carcérale et condamnations», a tweeté le chef de l'Etat américain en accompagnant son message d'une photographie où on le voit, arborant un large sourire dans le bureau ovale, aux côtés de celle qui a accédé à la notoriété grâce à une sex tape.

Selon plusieurs médias, la star de téléréalité s'est également entretenue avec Jared Kushner, gendre et conseiller du président, qui mène les efforts – pour l'instant balbutiants – de la Maison Blanche pour réformer le système de justice pénale. Kim Kardashian a notamment appelé à la libération d'Alice Marie Johnson, une sexagénaire emprisonnée depuis plus de 20 ans pour un délit non violent lié à la drogue.

Une rencontre qui interpelle les médias et les internautes

L'administration du président Barack Obama avait fait de la modification des lois rigides sur les condamnations une priorité mais n'avait pas réussi à obtenir le soutien du Congrès, ce qui avait alors entraîné un flot de grâces présidentielles et de mesures de clémence.

Plusieurs quotidiens américains ont fait leur une sur cette entrevue. Le New York Post a ainsi été tenté par le jeu de mot, dans une allusion au célèbre postérieur de Kim Kardashian.

Sur les réseaux sociaux, les réactions à cette rencontre au sommet entre deux spécialistes du buzz et de l'attention médiatique ont été nombreuses. 

Un internaute s'est amusé à imaginer ce que qui pourrait se passer à l'Elysée. «C'est littéralement comme si Macron avait un meeting avec Nabilla pour parler du chômage», a-t-il écrit.

C'était oublier que, en juillet 2017, Emmanuel Macron avait reçu la chanteuse américaine Rihanna à l'Elysée, officiellement pour discuter de l'aide au développement. Cette visite n'avait pas manqué de faire réagir responsables politiques et internautes, qui raillaient notamment le sens des priorités du président français. 

Lire aussi : Kanye West : «On parle de l'esclavage qui a duré 400 ans. 400 ans ? Cela ressemble à un choix.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter