Le journaliste russe Arkadi Babtchenko «assassiné» à Kiev est vivant et apparaît devant la presse

Le journaliste russe Arkadi Babtchenko «assassiné» à Kiev est vivant et apparaît devant la presse© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Arkadi Babtchenko est apparu vivant le 30 mai à Kiev alors qu'il avait été annoncé mort, assassiné la veille.

Coup de théâtre en Ukraine : après l'annonce par Kiev de son assassinat aussitôt imputé à Moscou, le journaliste Arkadi Babtchenko est apparu vivant. L'Ukraine a déclaré avoir eu recours à une ruse pour déjouer un complot russe contre lui.

Le journaliste et écrivain russe Arkadi Babtchenko annoncé mort assassiné par balle le 29 mai au soir à Kiev est vivant, a-t-on appris le 30 mai dans l'après-midi. Il est apparu devant la presse en Ukraine.

Les autorités ukrainiennes ont déclaré que l'assassinat du journaliste russe Arkadi Babchenko était en réalité une ruse de leur part pour empêcher une attaque contre lui. Le chef du SBU, le service de sécurité nationale ukrainien, Vassili Gritsak, a rapporté qu'Arkadi Babchenko était vivant et indemne. Il a affirmé que le SBU avait des informations sur une tentative d'assassinat du journaliste et avait agi pour déjouer le complot. 

«Grâce à cette opération, nous avons réussi à déjouer une provocation cynique et à documenter les préparatifs de ce crime par les services spéciaux russes», a déclaré Vassili Gritsak, aux côtés du journaliste, précisant que cette «provocation» consistait à assassiner Arkadi Babtchenko. Quelques minutes plus tard, Kiev a annoncé l'arrestation d'un homme accusé de préparer l'assassinat du journaliste.

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré que les services de sécurité ukrainiens se renforçaient de jour en jour pour contrer les agressions russes, ajoutant qu'il «était peu probable que Moscou se calme». Le président ukrainien a également assuré que le journaliste Arkadi Babchenko et sa famille bénéficiaient d'une protection en raison d'un complot le menaçant.

Le ministère russe des Affaires étrangères a réagi immédiatement en déclarant qu'il était «heureux» que le journaliste russe Arkadi Babchenko soit vivant, tout en dénonçant l'utilisation par l'Ukraine de son histoire à des fins de propagande. Il dénonce en outre une «provocation antirusse».

Pour sa part, Reporters sans Frontières condamne une simulation «navrante».

Le journaliste s'était exilé à Kiev, se disant menacé après avoir dénoncé les positions de la Russie dans le conflit dans l'est de l'Ukraine. Le meurtre annoncé de ce reporter de guerre a provoqué un choc dans la profession en Russie.

La femme du journaliste Arkadi Babtchenko avait déclaré avoir découvert le corps inanimé de ce dernier le 29 mai dans leur appartement à Kiev. La presse avait annoncé annoncé que le journaliste était décédé dans l'ambulance qui le transportait à l'hôpital.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter