Steve Bannon à un journaliste : «Vous êtes le service de propagande des élites mondialisées» (VIDEO)

Steve Bannon à un journaliste : «Vous êtes le service de propagande des élites mondialisées» (VIDEO)© Pascal Rossignol Source: Reuters
Steve Bannon au congrès du FN en mars 2018

Invité à commenter une phrase sur le racisme qu'il avait prononcée lors du dernier congrès du FN, Steve Bannon s'est agacé de voir ses propos tronqués par le journaliste qui l'interrogeait et l'a vertement recadré.

Steve Bannon, plutôt discret depuis son éviction de la Maison Blanche, a accordé un entretien pour le moins houleux à Euronews le 24 mai dernier. Revenant sur des propos jugés «polémiques» par le journaliste qui l'interrogeait, l'ancien conseiller de Donald Trump a livré une critique acerbe des médias qu'il accuse de sciemment déformer ses propos. 

«Quand les gens vous traitent de racistes, prenez-le comme une distinction honorifique» : c'est au sujet de ces propos tenus lors du congrès du Front national (FN) en mars dernier que le journaliste questionnait Steve Bannon. Celui-ci s'est immédiatement agacé de voir sa citation tronquée. «Donnez-moi la citation exacte ! C'est pour ça que les médias ont si peu de crédibilité», s'est-il agacé, rappelant les mots prononcés avant cette déclaration : sa démonstration consistait en effet à rappeler que la politique économique de Donald Trump aux Etats-Unis profitait plus aux Noirs et aux Hispaniques que celles mises en place par ses devanciers... et que, pour cette raison, l'accusation de racisme portée contre les soutiens du président américain devait être reçue avec mépris.

«Vous trompez les gens en toute conscience», a-t-il lancé au journaliste, estimant que celui-ci ne pouvait ignorer le contenu exact de ses propos et avait délibérément choisi de les rapporter de manière tronquée. «Vous êtes le service de propagande des élites mondialisées», a-t-il poursuivi, alors que le journaliste assurait avoir raccourci la citation faute de temps.

Quelques jours après avoir été répudié par Donald Trump, Steve Bannon a quitté le 9 janvier la présidence du site conservateur Breitbart, nouvelle rétrogradation pour celui qui fut l'un des artisans de la victoire électorale du 45e président des Etats-Unis. Arrivé en 2012 à la tête du site après le décès du fondateur Andrew Breitbart, Steve Bannon, 64 ans, avait largement contribué à en faire la plateforme d'information et d'opinion la plus suivie au sein de la droite dure américaine. 

Lire aussi : Débarqué de Breitbart, Steve Bannon poursuit sa lente déchéance politique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»