«Marche du retour» : 100 Palestiniens blessés lors d'une nouvelle manifestation près de la frontière

«Marche du retour» : 100 Palestiniens blessés lors d'une nouvelle manifestation près de la frontière© MOHAMMED ABED Source: AFP
100 Palestiniens ont été blessés dans des heurts avec l'armée israélienne, le 25 mai

Les manifestations dans le cadre de la Marche du retour ont repris à Gaza, donnant lieu à de nouveaux affrontements qui ont fait 100 blessés parmi les Palestiniens. Depuis le début du mouvement, les forces israéliennes ont tué 115 Palestiniens.

Plus de 100 Palestiniens ont été blessés le 25 mai lors d'un nouveau rassemblement dans le cadre de la «Marche du retour», débutée le 30 mars dernier, d'après un bilan fourni par le ministère de la Santé palestinien. Les heurts ont éclaté près de Khan Younis, lorsque les troupes israéliennes ont utilisé des gaz lacrymogènes et ont tiré sur les manifestants qui avaient entassé et mis le feu à des pneus, à environ 800 mètres d'une barrière de sécurité.

L'armée israélienne a soutenu que 1 600 manifestants présents sur place avaient lancé des pneus en feu et des pierres sur ses troupes, et que sa réaction avait été «conforme aux procédures standard».

La «Marche du retour» rassemble depuis le 30 mars des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza près de la frontière. Elle vise à défendre le droit des Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948.

Au moins 115 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début du mouvement, et plus de 13 000 ont été blessés, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé palestinien. La journée la plus meurtrière a eu lieu le 14 mai, jour du transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, lors duquel 62 Palestiniens ont été tués.

Un bain de sang qui avait notamment poussé le président turc Recep Erdogan à comparer les méthodes employées par Israël à «celles des nazis» contre les juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Les pays musulmans veulent créer une «force de protection internationale» pour les Palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter