L'agresseur russo-israélien d'une journaliste à Moscou déclaré irresponsable pénalement et interné

L'agresseur russo-israélien d'une journaliste à Moscou déclaré irresponsable pénalement et interné© Iliya Pitalev Source: Sputnik
Boris Grits, lors de l'audience préliminaire au tribunal de Moscou

L'homme qui avait attaqué une journaliste de radio à Moscou, affirmant avoir un «contact télépathique» avec elle, a été déclaré irresponsable pénalement. Il ne sera pas jugé et sera interné dans un établissement psychiatrique.

Boris Grits, le Russo-Israélien qui avait attaqué une journaliste de radio à Moscou en octobre dernier, ne sera pas jugé car il été déclaré irresponsable pénalement. Selon une décision du tribunal de Moscou le 11 mai, Boris Grits devra suivre un traitement médical dans un établissement psychiatrique fermé.

Après une expertise psychiatrique effectuée en janvier, les médecins avaient conclu que Boris Grits souffrait d'une schizophrénie aiguë et ne pouvait par conséquent pas totalement comprendre les conséquences de ses actes.

Le 23 octobre, Boris Grits avait fait irruption dans les locaux de la rédaction de la radio Echo de Moscou pour poignarder l'animatrice et rédactrice en chef adjointe de la radio Tatiana Felguengauer. La journaliste avait survécu mais avait dû être hospitalisée pendant une quinzaine de jours.

Arrêté et accusé de tentative de meurtre, Boris Grits avait confié aux enquêteurs avoir avec la victime «un lien télépathique depuis 2012» et assuré qu'elle le «pourchassait sexuellement toutes les nuits» via ce «lien». Il avait plaidé coupable de l'attaque mais avait souligné qu'il n'avait pas l'intention de la tuer et voulait seulement la blesser.

Lire aussi : L'agresseur de la journaliste russe de l'Echo de Moscou serait un déséquilibré sexuel (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter