Lors d'une nouvelle visite en Chine, Kim Jong-un assure que «la dénucléarisation est réalisable»

Lors d'une nouvelle visite en Chine, Kim Jong-un assure que «la dénucléarisation est réalisable»© KCNA KCNA Source: Reuters
Le dirigeant nord coréen Kim Jong Un et le président chinois Xi Jinping à Pékin, le 28 mars dernier (image d'illustration)

Quelques semaines avant sa rencontre historique avec Donald Trump, Kim Jong-un s'est rendu en Chine. L'occasion de réaffirmer ses liens avec Pékin et d'envoyer un message fort à Washington : «La dénucléarisation est réalisable.»

Le président chinois Xi Jinping a accueilli le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour une visite de deux jours les 7 et 8 mai à Dalian, ville portuaire du nord-est de la Chine. C'est la deuxième fois que le chef de l'Etat chinois recevait son homologue, moins de deux mois après ce qui avait constitué le premier voyage à l'étranger de ce dernier.

Cette nouvelle rencontre montre que les deux pays cherchent à afficher leur rapprochement, avant le sommet historique entre l'homme fort de Pyongyang et le président américain Donald Trump, qui devrait se tenir d'ici quelques semaines.

«Après ma première rencontre avec le camarade président [Kim Jong-un], les relations entre la Chine et la République populaire démocratique de Corée ont connu des avancées positives, tout comme la situation dans la péninsule coréenne. J'en suis heureux», s'est félicité Xi Jinping, selon des propos rapportés par l'agence de presse chinoise Xinhua.

De son côté, Kim Jong-un a salué la contribution de la Chine sur la question de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et son travail pour la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans la région. Il a en outre fait part de son espoir de voir Pyongyang et Washington construire une relation de «confiance mutuelle», précisant qu'il souhaitait que «des phases et des mesures synchrones» soient prises afin de parvenir à la dénucléarisation.

Comme il l'avait fait en annonçant la fermeture de son site d'essais atomiques après la rencontre inter-coréenne, Kim Jong-un a de nouveau fait passer un message fort à Donald Trump quant à ses intentions. «Tant que les parties concernées mettent fin à leurs politiques hostiles et à leurs menaces sur la sécurité de la Corée du Nord, la Corée du Nord ne voit pas le besoin de posséder des armes nucléaires», a-t-il soutenu dans des propos rapportés par Xinhua. Avant de conclure son propos avec des mots encore inimaginables il y a quelques mois : «Et la dénucléarisation est réalisable.»

Lire aussi : Les deux Corées s'engagent vers la paix et la dénucléarisation sous les applaudissements du monde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter