Attaque au couteau à La Haye : trois blessés, l'agresseur arrêté après une fusillade (IMAGES)

Attaque au couteau à La Haye : trois blessés, l'agresseur arrêté après une fusillade (IMAGES)© TOBIAS SCHWARZ Source: AFP
Des policiers néerlandais. Photo d'illustration

Un individu a attaqué au couteau au moins trois personnes à La Haye. Plusieurs médias affirment que l'homme aurait crié Allahu Akbar, durant son arrestation, mais la police parle de son côté d'un homme connu pour des comportements «confus».

Une attaque au couteau a eu lieu vers 14h à La Haye, le 5 mai, jour de la fête de la libération aux Pays-Bas. Un individu a ainsi poignardé trois personnes, selon la police. Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues en lui tirant dans la jambe au terme d'un échange de coups de feu.

Selon le quotidien néerlandais Algemeen Dagbladl'homme aurait crié à plusieurs reprises «Allahu Akbar» durant son interpellation. Toutefois, cette information n'a pas été confirmée par la police. Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos montrent le moment de son arrestation.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée du 5 mai, la police a évoqué l'acte d'un «déséquilibré», soulignant qu'une enquête était ouverte mais qu'on ne connaissait pas les motifs de l'agresseur. Celui-ci a été hospitalisé et sera entendu «aussi vite que possible».

La gravité des blessures des victimes, emmenées à l'hôpital, n'a pas non plus été communiquée.

Selon un message de la police de La Haye diffusé sur Twitter, le suspect était connu des autorités pour des «comportements confus». Ces dernières ne se sont pas prononcées sur les motivations de son acte.

Un témoin, contacté par De Telegraaf, a raconté que l'individu avait poignardé une première personne à cinq reprises dans un café. Puis, sortant de l'établissement, il s'est attaqué à deux autres personnes.

Lire aussi : Pays-Bas : un homme armé de couteaux attaque un collège avant d'être chassé par les élèves (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter