Intrusion américaine au consulat russe de Seattle : Moscou dénonce une violation du droit (IMAGES)

Intrusion américaine au consulat russe de Seattle : Moscou dénonce une violation du droit (IMAGES)© Jason Redmond Source: AFP
Le Consulat général de Russie à Seattle (Illustration)

La Russie a dénoncé une violation du droit international après que des membres des services spéciaux américains ont pénétré dans le Consulat général de Russie à Seattle dont Washington avait ordonné la fermeture.

«Ce que nous constatons actuellement est une violation flagrante de la Convention sur les relations diplomatiques et de la Convention sur les relations consulaires», a déclaré le 25 avril Nikolaï Poukalov, chef du département consulaire de l'ambassade de Russie à Washington.

Le représentant russe réagissait à l’irruption, le même jour, de membres des forces spéciales américaines dans le consulat russe de Seattle. «La partie russe n'a pas donné son accord pour enlever le statut diplomatique de notre propriété à Seattle et n'a pas donné la permission aux fonctionnaires américains d'entrer sur notre territoire», a-t-il par ailleurs ajouté.

Sur Twitter, l’ambassade russe à Washington a diffusé des images montrant plusieurs individus en train de pénétrer dans la représentation consulaire russe.

De son côté, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a publié un message sur sa page Facebook, dans lequel elle a qualifié l'incident de «prise de contrôle hostile sponsorisée par l'Etat [américain]» et de «spectacle rare».

Le 26 mars dernier, les Etats-Unis avaient ordonné la fermeture du consulat de Russie à Seattle, en représailles à l’empoisonnement au Royaume-Uni de l'ancien agent double Sergueï Skripal. Si l'enquête de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) n'a pas permis de déterminer le pays d'où provenait l'agent utilisé dans l'attaque, les pays occidentaux persistent à accuser la Russie d'en être responsable, ce qu'a toujours démenti Moscou.

Washington avait par ailleurs décidé d’expulser 60 diplomates russes, dont 48 employés de la mission diplomatique américaine et 12 employés de la mission des Nations unies.

Lire aussi : Les expulsions de diplomates sont le «résultat des pressions colossales» de Washington, selon Lavrov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter