Deux Israéliens inculpés pour l'incendie de l'église de la Multiplication des pains

L'église avait été largement détruite. Source: Reuters
L'église avait été largement détruite.

Le 18 juin dernier, l'église de la Multiplication avait été incendiée en Israël. Ce mercredi, deux hommes appartenant à un groupe radical, ont été arrêtés par la police israélienne.

La justice israélienne a annoncé mercredi avoir inculpé deux Israéliens accusés d'avoir provoqué un incendie le 18 juin dans l'église de la Multiplication des pains au bord du lac de Tibériade. Ils avaient, selon un communiqué du ministère de la Justice, incendié l'Eglise «pour des motifs de haine envers le christianisme».

Plusieurs suspects avaient été arrêtés il y a quelques jours pour l'incendie le 18 juin du sanctuaire de Tabgha, où, selon la tradition, le Christ aurait accompli le miracle de la multiplication des pains.

Le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, a de son côté affirmé mercredi que les suspects appartenaient à «un groupe à l'idéologie radicale, actif depuis 2013, soupçonné d'autres actes antichrétiens et d'agressions contre des civils palestiniens».

Le groupe est notamment suspecté d'avoir brûlé des maisons de Palestiniens en Cisjordanie occupée et tenté de mettre le feu à l'église de la Dormition à Jérusalem.

Depuis des années, des activistes d'extrême droite ou des colons se livrent en Israël et dans les Territoires palestiniens à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales