Iran : la vidéo d'une jeune femme malmenée par la police des mœurs choque le pays (VIDEO)

Iran : la vidéo d'une jeune femme malmenée par la police des mœurs choque le pays (VIDEO)© ATTA KENARE Source: AFP
Image d'illustration
Suivez RT France surTelegram

Les images d'une jeune femme prise à partie par la police des mœurs à Téhéran ont fait le tour des réseaux sociaux, suscitant de vives réactions. Les autorités ont condamné le comportement de la police et ont ouvert une enquête sur l'incident.

Une vidéo diffusée le 19 avril sur les réseaux sociaux a mis en émoi l'opinion publique iranienne. Dans la séquence qui dure un peu plus de deux minutes, une jeune femme qui se promène dans un parc de Téhéran se fait empoigner et malmener par un agent de la police des mœurs.

Sur les images, la jeune femme porte un voile, obligatoire dans les lieux publics, avec des mèches qui dépassent. «Mettez-vous sur le côté, animal !», crie une policière selon une traduction du site Les observateurs de France 24. Alors qu'une policière la saisit par les épaules et la secoue à plusieurs reprises, la jeune femme se débat et leur lance : « Lâchez-moi ! Ça fait trente ans que vous ne nous laissez pas vivre.» A la fin de la vidéo, la jeune femme est à terre sans son voile, visiblement choquée.

Auteur: Democratic Iran Channel

«La preuve de la férocité des patrouilles»

Relayée par la journaliste Masih Alinejad – fervente critique des autorités iraniennes aujourd'hui exilée aux Etats-Unis et qui travaille pour le service perse de Voice of America – la séquence a cumulé plus de 2,7 millions de vues en quelques heures.

Des internautes ont fait par de leur colère sur les réseaux sociaux vis-à-vis de la violence de la police mœurs, à l'image de l'actrice Taraneh Alidoosti. «Attraper le hijab des femmes ou leurs cheveux n’est pas une manière de les guider. C’est encore une fois la preuve de la férocité des patrouilles de la tyrannie et de la barbarie», a-t-elle écrit dans un message très partagé, avant d'ajouter à l'attention des autorités : «Ne prétendez pas que vous punirez la police cette fois-ci.»

L'incident a en outre fait réagir des responsables gouvernementaux comme la vice-présidente chargée des femmes et de la famille Massoumeh Ebtekar. Dans un tweet, elle a dénoncé le comportement de la police des mœurs. «Quelle justification peut avoir un tel comportement ?», s'est-elle interrogée.

Face au tollé provoqué, le porte-parole de la police, Saïd Montazer al-Mehdi, a dit regretter les violences de ses collègues en affirmant que la police n'approuvait «en aucune manière de tels comportements». Le ministre iranien de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, a ordonné l'ouverture d'une enquête après la diffusion de cette vidéo, selon l'agence officielle Irna.

La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes, iraniennes ou étrangères, et quelle que soit leur religion ou croyance, de sortir tête voilée et le corps couvert d'un vêtement ample plus ou moins long. Lors de ses patrouilles, la police de la vertu peut ainsi se montrer plus ou moins zélée, comme en témoigne cette vidéo.

Lire aussi : Burundi : la police interpelle un couple non marié et l'humilie en public (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix