Kiev veut mettre en prison les députés français après leur visite en Crimée

Des députés français en Crimée Source: RIA NOVOSTI
Des députés français en Crimée

Le Bureau du procureur général de l’Ukraine a commencé l’examen de la visite de la délégation française en Crimée qui a eu lieu plus tôt dans le mois, lit-on sur la page Facebook du député de la Rada suprême Georgiy Logvinskiy.

«Une peine de 5 à 8 ans de prison menace les parlementaires français. Après avoir enregistré la plainte, le Bureau du procureur général de l’Ukraine a entamé l’examen de l’affaire», a-t-il écrit ajoutant que tous les membres de la délégation française qui se sont rendus en Crimée en «seront tenus pour responsables».

Le député ukrainien a qualifié la visite des parlementaires d’«infraction aux lois ukrainiennes» et les a accusé d’«avoir négocié avec les occupants». Il a aussi souligné qu’en conformité avec l’article 332-1 du Code criminel de l’Ukraine, une peine de 5 à 8 ans de réclusion attend les membres de la délégation pour avoir perpétré un tel acte.

Dix membres de l’Assemblée nationale et du Sénat se sont rendus à Moscou la semaine dernière, puis en Crimée où ils ont rencontré les autorités locales et ont échangé avec des habitants. Un acte que le ministère français des Affaires étrangères n'a pas approuvé. Le ministère ukrainien, à son tour, a menacé d’interdire à ces parlementaires d’entrer sur leur sol.

Dans le même temps on apprend que le service de sécurité ukrainien vient d’interdire à l’acteur français Gérard Depardieu de pénétrer le territoire ukrainien pour cinq ans, ont indiqué les médias ukrainiens citant le service. «Le 23 juillet 2015, une ordonnance interdisant l’entrée du citoyen franco-russe Gérard Depardieu en Ukraine pour un délai de 5 ans, a été prise afin de pourvoir la sécurité à notre gouvernement. Pour l’instant, les documents sont en train d’être examinés», lit-on dans le document.

Gérard Depardieu, au côté de 566 autres acteurs et musiciens, font partie de la liste des personnalités qui représentent, d’après le ministère ukrainien de la Culture, une menace à la sécurité nationale du pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales