Ioulia Skripal est sortie d'hôpital

- Avec AFP

Ioulia Skripal est sortie d'hôpital© Peter Nicholls Source: Reuters

Ioulia Skripal, la fille de l'ancien agent double russe Sergueï Skripal, est sortie de l'hôpital où elle était soignée depuis l'empoisonnement dont elle a été victime avec son père à Salisbury.

Ioulia Skripal a quitté l'hôpital où elle était soignée depuis qu'elle et son père, l'ex-agent double russe Sergueï Skripal, ont été empoisonnés par un agent innervant, le 4 mars à Salisbury, en Angleterre. La BBC a précisé que la femme de 33 ans était sortie de l'hôpital et avait été emmenée dans un endroit sûr, tandis que son père reste hospitalisé.

«Nous avons laissé sortir Ioulia [de l'hôpital]», a déclaré à la presse Christine Blanshard, directrice médicale de l'hôpital de Salisbury. En ce qui concerne l'état de santé de Sergueï Skripal, la responsable de l'hôpital a déclaré qu'il «avait également fait de bons progrès». Le 6 avril, elle avait annoncé qu'il n'était plus dans un état critique mais «qu'il se remettait plus lentement que Ioulia», tout en espérant «qu'il pourr[ait] également quitter l'hôpital en temps voulu». 

Interrogée par l'AFP, la police britannique n'a pas fait de commentaire. 

Londres accuse Moscou d'être responsable de cet empoisonnement. L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et les Occidentaux, qui s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

La Russie clame son innocence depuis le début de cette affaire. Après les déclarations du 3 avril du laboratoire britannique ayant analysé la substance utilisée contre l'ex-agent double, la Russie a estimé que sa version des faits s'en trouvait renforcée. Le laboratoire a en effet identifié le poison comme étant du «Novitchok», un agent innervant de type militaire développé par l'URSS, mais a reconnu ne pas avoir de preuves qu'il proviendrait de Russie. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, avait quant à lui assuré quelques jours plus tôt que le laboratoire lui avait confirmé l'origine russe de la substance.

Lire aussi: Sergueï Skripal n'est plus dans un état critique et sa santé «s'améliore rapidement»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter