Complotisme, véganisme et vidéos violentes : qui était l'assaillante de YouTube ?

Complotisme, véganisme et vidéos violentes : qui était l'assaillante de YouTube ?
Nasim Najafi Aghdam, capture d'écran du profil Twitter de la police de San Bruno en Californie

Militante végane, youtubeuse déçue et adepte de diverses théories du complot, l'assaillante qui a fait trois blessés dont un grave, le 3 avril, dans les locaux de YouTube présentait un profil complexe et semblait hantée par l'idée de se venger.

Le 3 avril, la police californienne a annoncé une intervention dans les locaux de la société YouTube, où des coups de feu avaient été entendus vers 13h, heure locale. Bientôt, les médias expliquaient que l'auteur des tirs était une femme qui s'était donné la mort.

La police de San Bruno a également tweeté un portrait de la jeune femme et a fourni plus de détails dans un communiqué appelant les citoyens à apporter toute information pouvant aider l'enquête : Nasim Najafi Aghdam, 39 ans, résidente à San Diego aux Etats-Unis.

Si la police estime pour l'heure que les motifs de l'assaut ne sont pas connus, sur le site internet de Nasim Najafi Aghdam, on peut retrouver les vidéos violentes qu'elle postait en faveur de la cause végane et quelques textes complotistes qui visaient le site YouTube.

Il n'y a pas de liberté d'expression dans le monde réel et vous serez supprimé si vous dites la vérité

Elle prévenait notamment : «SACHEZ-LE ! La dictature existe dans tous les pays mais sous des formes différentes ! [...] Ils torturent les animaux non-humains, polluent l'environnement, détruisent les valeurs familiales et font la promotion du matérialisme et de la dégénérescence sexuelle au nom de la liberté [...] "Plus le mensonge est gros, simple et répété, plus ils y croiront" Adolf Hitler... Il n'y a pas de liberté d'expression dans le monde réel et vous serez supprimé si vous dites la vérité qui n'est pas soutenue par le système. Les vidéos des utilisateurs ciblés sont filtrées et reléguées au second plan de façon à ce que les gens ne puissent pratiquement plus les voir !»

Complotisme, véganisme et vidéos violentes : qui était l'assaillante de YouTube ?
Capture d'écran du site Internet de Nasim Aghdam

Puis, l'assaillante ajoute : «Il n'y a pas d'égalité de traitement sur YOUTUBE ni sur aucun autre site de partage de vidéos, votre chaîne ne grossira que s'ils le désirent ! Sur cette vidéo, ils ont mis une limite d'âge lorsque des employés de YouTube à l'esprit étriqué ont pris le pouvoir de ma chaîne YouTube en langue farsi, en 2016. C'est alors qu'ils ont commencé à filtrer mes vidéos pour réduire les vues et les supprimer et me décourager d'en faire d'autres !»

Les internautes ont partagé certaines de ses vidéos sur Twitter : 

Malgré l'intervention de la police, l'attaque de Nasim Najafi Aghdam avec une arme de poing dans les locaux de YouTube a fait trois blessés dont un grave. Selon un porte-parole de l'hôpital Zuckerberg General de San Francisco, qui a accueilli les trois blessés par balles, il s'agit de deux femmes de 32 ans et 26 ans, la première étant dans un état «sérieux» tandis que la seconde est atteinte moins gravement. Un homme de 36 ans est quant à lui dans un état «critique». 

Lire aussi : Fusillade dans les locaux de YouTube en Californie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.