Pour la première fois depuis l'URSS, des avions russes ont rejoint les rives américaines par le Pôle

Pour la première fois depuis l'URSS, des avions russes ont rejoint les rives américaines par le Pôle
Illustration © Ministère russe de la Défense

Lors d'un entraînement, l'aviation anti-sous-marine russe a survolé le Pôle en direction de l'Amérique du Nord. La Russie poursuit en effet la modernisation de sa Flotte du Nord, celle qui opère dans la région stratégique qu'est devenue l'Arctique.

«Pour la première fois depuis l'ère soviétique, nous avons fait voler l'aviation anti-sous-marine au-dessus du pôle Nord vers les rives nord-américaines», a annoncé le 28 mars, Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense, cité par Reuters, sans préciser de date. D'après le ministre, le développement et la modernisation de la Flotte du Nord font partie des priorités de l'armée russe. D'autant que la région arctique est plus que jamais considérée comme d'importance stratégique majeure.

Toujours selon lui, début 2018, la part d'armements modernes de cette Flotte du Nord a dépassé les 50%. La flotte a notamment été dotée de cinq vedettes de combat rapides, de sept vaisseaux logistiques, ainsi que de neuf avions et dix systèmes de radar anti-aériens. En 2018, la flotte a été renforcée par l'arrivée du brise-glace Ilya Muromets, tandis qu'un navire d'appui logistique, l'Elbrus est attendu dans le courant de l'année.

Au cours de ces dernières années, la Russie a fait un effort conséquent pour augmenter ses capacités militaires le long de ses frontières septentrionales. De nouvelles installations ont été construites, alors que les anciens sites ont été rénovés. Des troupes supplémentaires ont également été déployées dans la région arctique. Dans cette zone, Moscou dispose de quatre bases, dont la plus au nord est celle de Nagourskoïe, à 1 350 kilomètres de Mourmansk.

Lire aussi : Les Etats-Unis prêts à riposter avec l'arme nucléaire... même en cas d'attaque conventionnelle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter