La marine russe devra «tenir compte de l’expansion de l’OTAN» axée sur la Crimée et l’Arctique

StringerSource: Reuters
Stringer

La nouvelle doctrine navale russe approuvée par le président Vladimir Poutine anticipe une expansion de l’OTAN à l’Est, selon le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine. La présence navale russe se concentrera dès lors en Crimée et en Arctique.

Les principales raisons de la mise-à-jour de cette doctrine élaborée en 2001 sont «les changements de la situation internationale» et le renforcement de la Russie en tant que puissance navale, a expliqué Dimitri Rogozine, cité par le site de Kremlin. Il a fait ces déclarations dimanche, lors d’une réunion du haut commandement militaire russe à bord de la frégate Amiral Gorchkov, à Baltiisk (enclave de Kaliningrad).

Le document révisé a été publié le jour-même, et « met en relief la présence navale de la Russie dans l’Atlantique et l’Arctique » a-t-il dit. «L’Attention portée à l’Atlantique prend en compte le développement actif de l’OTAN et son rapprochement vers nos frontières», a-t-il ajouté.

«Le deuxième ordre de considération a trait au rattachement de la Crimée et de Sébastopol à la Russie, et à la tâche de leur intégration rapide dans la vie économique de notre pays. Et bien sûr, [nous avons besoin de] renouveler la présence de notre flotte dans la Méditerranée».

Dimitri Rogozine a aussi souligné l’importance du rôle de la Russie dans l’Arctique et «l’importance croissante de la Voie maritime arctique» qui demande, à son tour, une modernisation de la flotte de brise-glace nucléaires.

Il a noté que la Russie avait déjà lancé la mise en chantier de trois nouvelles unités, qui devraient entrer en service vers 2017, 2019 et 2020.

«De plus, [pour la Russie] l’Arctique permet un accès illimité aux océans Atlantique et Pacifique. Et sans doute, la richesse du plateau continental requiert notre plus grande attention pour son développement».

La Doctrine navale repose sur quatre grands domaines d’activité et six zones géographiques :  la Marine, le transport maritime, la science marine et le développement des ressources minérales d’une part ; l’Atlantique, l’Arctique, le Pacifique, la Caspienne, l’Océan Indien et l’Antarctique d’autre part.

Les amendements ont été approuvés par Vladimir Poutine, dimanche à Baltiisk, où il assistait aux célébrations de la Journée de la Marine. Il a qualifié cette mise à jour de la Doctrine navale d’ «événement marquant pour le futur de la Marine».

Il a par ailleurs souligné que, pour la première fois, cette doctrine comprenait des dispositions à caractère strictement social -  une médicine navale, des mesures pour renforcer les soins aux marins avec le concours de spécialistes du secteur naval.

«C’est particulièrement important. Les gens doivent être assurés que dans ces documents stratégiques sur le développement de la Marine et du complexe naval, l’Etat n’oubliera plus, désormais, les aspects sociaux de ces documents, et va mettre en œuvre les mesures attendues par ceux qui servent dans cette sphère extrêmement difficile et importante», a-t-il ajouté.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales