Plus de 100 policiers afghans passent du côté des talibans

La police afghane © Stringer Afghanistan Source: Reuters
La police afghane

Le mouvement Taliban a capturé une base de la police afghane dans le nord-est du pays qui a résisté pendant trois jours, avant de finalement se rendre.

Les autorités locales ont qualifié la reddition des policiers de trahison. Comme l’a déclaré à l'AFP le chef de la police de la province de Badakhshan, le général Baba Jan : «Ils avaient suffisamment d'armes et de munitions pour poursuivre les combats pendant trois mois».

Les talibans ont attaqué la base de trois côtés en même temps. Le chef de la police et son entourage ont conclu un accord et se sont rendus aux extrémistes avant même la fin de l’attaque. L'adjoint du gouverneur de la province Gul Mohammad Bedar a annoncé qu’une enquête sera ouverte sur cet «acte majeur de trahison».

Les insurgés ont déjà libéré les policiers à condition «qu'ils ne se rallient pas au gouvernement de Kaboul». C’est ce qu’a annoncé le porte-parole des Talibans Zabihullah Mujahid dans son communiqué.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales