«Respect»: Dennis Rodman salue l'annonce de la réunion historique entre Donald Trump et Kim Jong-un

«Respect»: Dennis Rodman salue l'annonce de la réunion historique entre Donald Trump et Kim Jong-un© WANG ZHAO Source: AFP
Dennis Rodman à l'aéroport de Pékin en 2013, montrant des photos de lui et du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un

L'ancien basketteur Dennis Rodman, qui affiche depuis 2013 son amitié avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a chaleureusement salué l'annonce de la rencontre historique entre ce dernier et Donald Trump d'ici le mois de mai.

L'ancienne star de la NBA Dennis Rodman, qui s'est fixé pour objectif depuis 2013 de rapprocher les Etats-Unis et la Corée du Nord en effectuant des visites à Pyongyang, s'est naturellement montré très satisfait par l'annonce d'une prochaine rencontre entre les dirigeants des deux pays.

«Beaucoup de respect au président Trump et au maréchal Kim Jong-un pour leur prochaine rencontre historique. J'avais dit en 2014 que les portes allaient s'ouvrir», a écrit sur Twitter l'ancien basketteur, ajoutant une vidéo de lui au moment il faisait cette déclaration qui a aujourd'hui pris un tour prophétique.

A l'époque, sa proximité avec le chef de l'Etat nord-coréen, qu'il considérait comme son ami et à qui il avait souhaité un joyeux anniversaire, lui avait valu nombre de critiques acerbes. Ce qui ne l'avait pas empêché de poursuivre son entreprise, affichant lors des primaires républicaines en 2015 son amitié pour Donald Trump, avant d'offrir deux ans plus tard à un ministre nord-coréen un exemplaire du livre L'art de la négociation (The art of the deal), le best-seller du président américain.

«Respect»: Dennis Rodman salue l'annonce de la réunion historique entre Donald Trump et Kim Jong-un© @dennisrodman
Capture d'écran de la vidéo partagée par Dennis Rodman sur son compte Twitter

Après avoir menacé pendant des mois Pyongyang qui répliquait par des essais de missiles et la poursuite de son programme nucléaire, Donald Trump et Kim Jong-un ont pris le monde à contre-pied en annonçant le 8 mars une rencontre d'ici la fin du mois de mai. Lors de cette entrevue historique, les deux hommes devraient s'entretenir de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et, d'ici là, Pyongyang s'est engagé à ne pas faire de nouveau test nucléaire ou de missile.

«L'accord avec la Corée du Nord est en train de se faire et sera, s'il est achevé, un très bon accord pour le monde», a tweeté le président américain le 10 mars, précisant que le moment et l'endroit de la rencontre restaient encore à déterminer.

Lire aussi : Pyongyang appelle «tous les Coréens» à devenir des moteurs de la «réunification nationale»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter