Le rapprochement des deux Corées se poursuit : Kim Jong-un reçoit des diplomates à dîner

Le rapprochement des deux Corées se poursuit : Kim Jong-un reçoit des diplomates à dîner© Yonhap/Reuters Source: Reuters
Rencontre historique entre Kim Jong-un et Chung Eui-yong chef du conseil de sécurité de la Corée du Sud, le 5 mars à Pyongyang

Répondant à l'invitation de Kim Jong-un, une dizaine de diplomates sud-coréens se sont rendus à Pyongyang pour une visite officielle de deux jours au cours de laquelle un dîner a été donné en faveur de la réconciliation nationale.

Kim Jong-un a invité pour un dîner une délégation venue de Séoul le 5 mars à Pyongyang. Selon l'agence d'Etat KCNA, les convives ont eu un échange «sincère, entre compatriotes» et ont posé les fondements d'un dialogue et d'une coopération future. 

Dix diplomates ont fait le déplacement depuis la Corée du Sud pour rencontrer le dirigeant de la Corée du Nord, qui était accompagné de deux femmes : son épouse Ri Sol-ju et sa sœur Yo-jong. Cette dernière avait effectué un déplacement très remarqué à Pyeongchang lors des jeux olympiques d'hiver.

L'agence officielle KCNA a communiqué : «[Kim Jong-un] a bien reçu l'invitation du président Moon Jae-in à participer à un sommet, délivrée par des diplomates du Sud. Ils ont échangé leurs visions et sont parvenus à un accord satisfaisant.»

Selon cette même source, le dirigeant nord-coréen a également réaffirmé «sa ferme intention de réaliser des avancées significatives dans les relations entre le nord et le sud et d'écrire une nouvelle page de la réunification nationale.» Le chef d'Etat aurait également ordonné aux autorités compétentes de prendre «rapidement les mesures nécessaires» en vue d'une accélération des pourparlers.

Les parties en présence ont particulièrement souligné l'importance des jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang dans le processus de réconciliation entre les deux pays : «Les jeux d'hiver ont permis de démontrer l'énergie et le prestige de notre nation, chez nous et à l'étranger.»

Cela a apporté une atmosphère propice à la réconciliation, à l'unité et au dialogue entre le Nord et le Sud», a déclaré Kim Jong-un selon l'agence KCNA.

Le chef du conseil de sécurité sud-coréen Chung Eui-yong est donc arrivé à Pyongyang avec sa délégation le 5 mars pour une visite de deux jours en Corée du Nord. Le diplomate a remis une lettre signée de la main du dirigeant sud-coréen à son homologue et un dîner de plus de quatre heures s'en est suivi.

Le rapprochement des deux Corées se poursuit : Kim Jong-un reçoit des diplomates à dîner© KCNA Reuters Source: Reuters
Les deux Corées se réunissent à Pyongyang le temps d'un dîner, le 5 mars, illustration

De nouvelles discussions sont attendues entre les diplomates des deux Corées le 6 mars avant le retour au pays des sud-Coréens en fin de journée. Cette rencontre donnera lieu à une autre visite des diplomates sud-coréens, mais, cette fois, ils prendront la direction des Etats-Unis pour rencontrer leurs homologues américains à qui ils rendront compte de leur visite à Pyongyang.

La Corée du Nord, cible de nombreuses sanctions internationales

Le Conseil de sécurité de l'ONU a multiplié ces dernières années les trains de sanctions visant à contraindre la Corée du Nord à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique. En 2017, le Conseil de sécurité a imposé à l'unanimité trois séries de sanctions économiques à Pyongyang : le 5 août (fer, charbon, pêche...), le 11 septembre (textile, limitation de livraisons de pétrole) et le 22 décembre (produits pétroliers raffinés notamment).

Le locataire de la Maison Blanche Donald Trump a, par le passé, accusé la Chine de livrer du pétrole à la Corée du Nord malgré les sanctions, une affirmation catégoriquement réfutée par Pékin.

Lire aussi : Si les sanctions contre la Corée du Nord s'avèrent sans effet, Trump menace de passer à la «phase 2»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter