Le Liban se dit prêt à faire face à une agression de Tsahal «quel qu'en soit le prix»

Le Liban se dit prêt à faire face à une agression de Tsahal «quel qu'en soit le prix»© Mohamed Azakir Source: Reuters
L'armée libanaise défile, illustration

Nouvelle escalade des tensions entre Beyrouth et Tel Aviv : l'armée libanaise annonce sur les réseaux sociaux qu'elle est prête à en découdre avec l'armée israélienne, quel que soit le prix d'une telle opération.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, l'armée libanaise a clamé haut et fort le 19 février qu'elle était prête à répondre à toute «agression israélienne».

Cité dans ce communiqué, le général Joseph Aoun, commandant en chef de l'armée libanaise, a déclaré : «Je réaffirme notre rejet catégorique de l'ennemi israélien qui empiète sur la souveraineté du Liban et sur son droit sacré à exploiter ses ressources économiques. L'armée ne fera l'économie d'aucun des moyens à sa disposition pour faire face à une agression israélienne, quel qu'en soit le prix.»

La manne économique du Block 9 au cœur de la brouille

L'escalade des tensions entre le pays du Cèdre et l'Etat hébreu est encore montée d'un cran le 9 février lorsque le Liban a signé ses premiers contrats d'exploitation des sites gaziers et oléifères au large de ses côtes avec un consortium réunissant le français Total, l'italien Eni et le russe Novatek. Cette zone dénommée «Block 9» est contestée par Israël.

En décembre, le Liban avait émis le souhait de réaliser ses premières explorations d'hydrocarbures en Méditerranée. Alors que ces explorations doivent débuter en 2019, et qu'un accord avec des entreprises doit être signé la semaine prochaine, le ministre de la Défense israélien avait dénoncé, le 31 janvier, «le comportement provocateur» des autorités libanaises sur ce dossier.

Lire aussi : Israël menace le Liban d'une invasion terrestre avec sa «pleine puissance» en cas de conflit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter