Bourrasques sur les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (VIDEOS)

Bourrasques sur les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (VIDEOS)© Dimitar DILKOFF Source: AFP
Quelques courageuses Américaines affrontent le vent lorsque le départ du slalom féminin de ski alpin a été reporté en raison des conditions climatiques

Rencontres annulées, compétitions repoussées, sportifs mis en danger, parc olympique évacué : les Jeux de Pyeongchang subissent les sursauts d'un invité de dernière minute... Le vent !

Si les Jeux olympiques d'hiver Pyeongchang ont bel et bien été lancés le 9 février, un hôte inattendu est venu secouer l'événement international : le vent. Au point que les prévisions des services météorologiques sont devenues une source d'inquiétude depuis le début des Jeux. Les compétitions de ski sont en effet régulièrement repoussées dans l'attente de conditions plus favorables alors que, dans le même temps, les compétitions de snowboard, maintenues, ont été marquées par une série de chutes pour cause de rafales qui, depuis le début de la semaine, ont été pour certaines d'entre elles chronométrées à plus de 100 km/h.

Autant en emporte le vent

Une zone olympique, celle de Gangneung, ville côtière située à 50 km de Pyeongchang et qui accueille les épreuves sur glace, a notamment été évacuée par mesure de sécurité, toujours en raison des vents violents. L'accès est impossible, et tous ceux qui étaient déjà à l'intérieur du parc ont été priés de rester à l'abri dans les enceintes sportives de la zone (patinoires et arènes pour le hockey et curling). Restée bloquée sous une tente le 14 février, la journaliste de la BBC Caroline Chapman plaisantait aussi sur les risques qu'il y avait de s'envoler...

Dans la même zone, une agence de presse chinoise ironise : «Ce ne sont pas les Jeux olympiques d'hiver, ce sont les vents olympiques.»

Le 14 février, un journaliste américain de la télévision Kark 4, Aaron Nolan, s'est aventuré à l'extérieur afin d'apprécier la force du vent qui soufflait à plus de «80km/h».

Plutôt rassurantes, les prévisions des services météorologiques sud-coréens du 14 février annoncent que le vent devrait enfin faiblir le 15 février sur la piste de Pyeongchang et devrait souffler à 14,7 km/h contre 100 km/h le 12 février, lorsque le géant dames avait été annulé.

Lire aussi : JO de Pyeongchang : les robots se battent pour les médailles d’or en slalom

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.