40 000 migrants expulsés d'Israël avant le 1er avril : la fin de l'ultimatum approche (REPORTAGE)

40 000 migrants expulsés d'Israël avant le 1er avril : la fin de l'ultimatum approche (REPORTAGE)© Nir Elias Source: Reuters
Illustration : des migrants africains en Israël

Conformément à l'annonce de Benjamin Netanyahou, 40 000 migrants africains indésirables ont jusqu'à fin mars pour quitter le territoire israélien. Leur seul choix : un billet aller simple et 3 000 euros de compensation financière, ou bien la prison.

Leurs jours sont comptés. Près de 40 000 migrants africains ont jusqu'au 1er avril 2018 pour quitter le territoire israélien, si l'on s'en tient à l'ultimatum lancé par le Premier ministre de l'Etat hébreu Benjamin Netanyahou au tout début de l'année.

Une situation difficilement acceptable pour les migrants, qui doivent choisir entre la prison ou un aller simple sans retour possible et 3 000 euros de compensation financière.

Auteur: RT France

Lire aussi : Israël : «paie appropriée» et bonus de 7 200 euros pour aider à expulser les migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.