Saakashvili : Le FBI formera une unité de police anti-corruption à Odessa en Ukraine

La police d'Odessa© Gleb Garanich Source: Reuters
La police d'Odessa

Le FBI entraînera une unité de police à Odessa qui doit devenir une lueur d’espoir dans le marécage de la corruption, a annoncé Mikheil Saakachvili, ancien président fugitif géorgien qui a récemment été désigné gouverneur de la région d’Odessa.

Mikheil Saakachvili a signalé que le Bureau américain d'enquête fédéral formerait des policiers à Odessa.

«Il y a deux jours, nous avons convenu avec le FBI de créer une petite unité de police, peut-être 50 personnes, que le FBI formera», a-t-il déclaré lors de la session du Conseil national de réforme.

«Ils [la nouvelle unité] seront séparés des autres, ils deviendront une sorte d'îlot sec dans un marécage», a dit Saakashvili en ajoutant qu’ils travailleront «pour les gens, pas pour le crime organisé».

Le nouvel organisme se rassemblera chaque deux ou trois jours, au moins chaque semaine afin de «résoudre les problèmes qui demeurent sans solution depuis des mois», a déclaré le gouverneur de la région d’Odessa.

Mikheil Saakachvili et le Secrétaire d'État assistant des États-Unis William Brownfield ont signé un mémorandum, selon lequel Washington financerait des réformes policières à Odessa en Ukraine.

Lors de la cérémonie de présentation, Brownfield a dit que les Etats-Unis avaient déjà investi environ 15 millions de dollars dans la police ukrainienne depuis le début de 2015, notamment le recrutement, la formation et l’équipement.

«Un groupe spécial contre la corruption sera créé dans la région d’Odessa, le département d’Etat américain lui fournira une aide via une de ses agences», a dit Saakashvili.

L’ambassade américaine avait confirmé en juillet qu’elle lancerait un programme contre la corruption pour soutenir Saakashvili.

Le président ukrainien Petro Porochenko a désigné personnellement Mikheil Saakachvili en tant que gouverneur d’Odessa en mai 2015, un jour après qu’il ait obtenu la citoyenneté ukrainienne. Il est un ancien président géorgien connu pour avoir lancé une guerre contre l’Ossétie du Sud en 2008 et essayé de la présenter comme une agression russe. Il a quitté la Géorgie en automne 2013, quelques jours avant l’expiration de son mandat, et habite à l’étranger depuis.

En 2014, Saakashvili a été accusé de détournement de fonds et d’abus de pouvoir par la cour de Tbilissi et est recherché au niveau international. En février 2015, Tbilissi a demandé l’extradition de Sakashvili, mais les autorités ukrainiennes l’a rejetée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales