Boycott d'Israël : des fans de Lorde demandent réparation après l'annulation de son concert

- Avec AFP

Boycott d'Israël : des fans de Lorde demandent réparation après l'annulation de son concert© Andrew Kelly Source: Reuters
La chanteuse Lorde au Radio City Music Hall à New York, janvier 2018, illustration

Des fans de la chanteuse Lorde ont porté plainte contre deux Néo-zélandaises qui avaient écrit à la chanteuse pour qu'elle annule son concert à Tel-Aviv. Lorde avait cédé au boycott anti-Israël et annoncé qu'elle ne jouerait pas à Tel-Aviv.

Trois fans israéliens de la chanteuse Lorde ont porté plainte le 31 janvier en Israël contre deux militantes qu'ils accusent d'avoir pressé l'artiste néo-zélandaise d'annuler un concert au nom d'un boycott de l'Etat hébreu.

Ils réclament la somme de 45 000 shekels (environ 10 000 euros) d'indemnités à deux partisanes du boycott d'Israël résidant en Nouvelle-Zélande. Ces dernières avaient écrit à Lorde pour lui demander de renoncer à chanter en Israël. La jeune chanteuse avait annoncé en décembre l'annulation de ce concert, qui était prévu en juin à Tel-Aviv.

Lutter contre les militants afin qu'ils comprennent qu'il y a un prix à payer pour appeler à la haine contre Israël

La plainte a été déposée en justice par Shurat Hadin, une ONG qui s'est donné «comme mission de défendre l'Etat d'Israël par des moyens juridiques». Elle se fonde sur une loi israélienne votée en 2011 qui permet d'attaquer en justice toute personne appelant au boycott de ce pays.

Selon un communiqué de Shurat Hadin, la plainte est destinée à «lutter contre les militants du BDS [boycott, désinvestissements, sanctions] afin qu'ils comprennent qu'il y a un prix à payer pour appeler à la haine contre Israël.» La campagne mondiale non gouvernementale de BDS est destinée à exercer des pressions sur l'Etat d'Israël pour mettre notamment fin à l'occupation des Territoires palestiniens.

Tout artiste de renom prévoyant de se produire en Israël est confronté à des appels au boycott, avec des résultats variables. En juillet, le célèbre groupe britannique Radiohead avait ainsi maintenu son concert à Tel-Aviv.

C'est la première fois qu'une plainte est déposée au nom de la loi israélienne anti-boycott à la suite de l'annulation d'un concert, selon Shurat Hadin.

Lire aussi : Influencée par des messages appelant au boycott, la chanteuse Lorde annule son concert en Israël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter