Allemagne : mis au ban du «FC Bundestag», le parti AfD lance sa propre équipe de foot parlementaire

- Avec AFP

Allemagne : mis au ban du «FC Bundestag», le parti AfD lance sa propre équipe de foot parlementaire© Stefanie Loos Source: Reuters
Un militant du parti allemand anti-immigration AfD

Le parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD) a décidé de lancer sa propre équipe de football parlementaire, après que plusieurs de ses élus se sont vu refuser l'entrée dans l'équipe officielle de la chambre nationale des députés.

«Les footballeurs de l'AfD [Alternative pour l'Allemagne] vont en bloc se tenir éloignés du FC Bundestag [l'équipe parlementaire officielle] et fonder leur propre équipe parlementaire», a expliqué un des dirigeants du parti, Hansjörg Müller, à l'hebdomadaire Der Spiegel paru le 27 janvier. L'équipe a été baptisée «Alternative au FC Bundestag». 

Sept élus de l'AfD, parti populiste qui a fait son entrée au Bundestag en septembre dernier, avaient demandé à être intégrés dans le FC Bundestag, mais seulement trois ont été acceptés. L'un des candidats exclus l'a été en raison d'une condamnation de justice à six mois de prison avec sursis l'an dernier pour avoir participé à des échauffourées entre hooligans.

Le nouveau club a toutefois rejeté les accusations d'intolérance visant les élus de l'AfD. Il jouera contre des footballeurs «de toute nationalité, religion ou couleur de peau», a tenu à souligner Hansjörg Müller.

L'AfD, parti anti-immigration, a fait son entrée au Parlement national lors des législatives en y envoyant plus de 90 députés. La formation est devenue la troisième force politique du pays avec près de 13% des suffrages, en dénonçant notamment l'arrivée de plus d'un million de migrants en Allemagne depuis 2015. Les derniers sondages montrent qu'il a encore grimpé dans les intentions de vote.

Lire aussi : L'AfD accuse l'Eglise de se comporter comme sous le nazisme en soutenant les migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter