Vladimir Poutine, nerveux ? «Comme tous les êtres humains», affirme son porte-parole

Vladimir Poutine, nerveux ? «Comme tous les êtres humains», affirme son porte-parole© kremlin.ru
Vladimir poutine face aux journalistes lors de la traditionnelle conférence de presse de fin d'année.

Si le président Vladimir Poutine n’a jamais montré de signes de nervosité lors de ses interventions publiques, son porte-parole Dmitri Peskov confie que, à l’instar de n’importe quel humain, le président russe pouvait se montrer nerveux.

Interrogé sur la chaîne de télévision Rossiya 1 au sujet de la dernière conférence de presse de fin d’année de Vladimir Poutine qui a duré plusieurs heures, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a révélé que le président russe avait peu dormi la veille.

Après avoir confié qu’il avait l’habitude de «vivre dans la peur d’être mis sur la sellette», le porte-parole a estimé qu’il n’existait pas «de questions difficiles» pour le chef de l’Etat russe. Néanmoins, Dmitri Peskov a concédé que chaque session pouvait créer «son propre drame», et qu'il était donc normal que le président russe ressentait, comme chaque être humain, une certaine pression lors de rendez-vous médiatiques de cette importance. 

Développant son propos, il a fait référence à un journaliste ukrainien qui a demandé à Vladimir Poutine si des soldats russes tuaient des Ukrainiens dans le Donbass. Alors que les hués s’élevaient dans la salle, Vladimir Poutine a demandé le silence et est revenu par la suite, sur les origines précises du conflit dans l’est de l’Ukraine.

Dmitri Peskov a également fermement nié les rumeurs selon lesquelles des proches du président l'aideraient à rédiger des réponses pré-écrites : «Le président improvise. […] Il mentionne souvent des choses auxquelles nous n'avons jamais pensé.» Il a en outre révélé que Vladimir poutine avait l'habitude de parler à beaucoup de gens : «Certains d'entre eux lui racontent des blagues – c'est une personne normale.»

Lire aussi : Vladimir Poutine répond aux questions des patrons des médias russes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.