Berlusconi, nouveau ministre russe de l’Economie ? Le Kremlin dit non, grazie

Berlusconi, nouveau ministre russe de l’Economie ? Le Kremlin dit non, grazie Source: RIA NOVOSTI
Silvio Berlusconi et Vladimir Poutine

Le poste de ministre de l’Economie de la Russie et la citoyenneté russe ont été prétendument proposés à l’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi, ont rapporté les médias italiens.

«Mon avenir ? Je vais devenir ministre pour mon ami Poutine», aurait déclaré l’ancien chef du gouvernement rapporté par le journal d’information La Stampa.

Berlusconi, nouveau ministre russe de l’Economie ? Le Kremlin dit non, grazie
Capture d'écran du journal La Stampa

«Réfléchissez à cela, en Italie, je suis marginalisé, alors que Poutine dit être prêt à me donner la citoyenneté et à me confier la direction du ministère de l’Economie», a poursuivi le politicien controversé au cours d’un diner du parti politique Forza Italia («Allez l’Italie»), dont il est le fondateur.

Plusieurs commentateurs ont mis en doute la véracité de ces déclarations, et l’un des intéressés a qualifié cette histoire de «cinq minutes de stupidité».

L’annonce du Cavaliere intervient un mois après avoir passé un weekend avec le président Vladimir Poutine dans une maison de vacances située dans la région sibérienne de l'Altaï.

Mais il y a une bonne raison pour ne pas se fier à cette histoire. Dmitri Peskov, Secrétaire de presse du président russe, a ri à la perspective de cette idée, disant que malgré l’amitié qui règne entre les deux hommes, il n’y avait rien de vrai dans cette rumeur.

«Ils sont toujours en contact, et il s’agit de relations vraiment amicales. Mais dans ce cas-là, il faut considérer cette proposition comme un soutien métaphorique, mais pas formel, qui prévoit l’accès à un poste officiel en Russie. Ce qui n’est pas bien sûr possible», a rapporté Interfax, citant le secrétaire de Poutine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»