L'Oréal choisit une mannequin voilée pour une publicité pour shampoing

L'Oréal choisit une mannequin voilée pour une publicité pour shampoing© L'Oréal Paris UK
Amena Khan, égérie de L'Oréal Paris

Le géant des cosmétiques L'Oréal a choisi, pour sa nouvelle campagne publicitaire au Royaume-Uni, le mannequin Amena Khan. Celle-ci pose voilée pour promouvoir un shampoing – une décision destinée à incarner une «image disruptive» selon l'entreprise.

Alors que le domaine publicitaire est sous le feux de nombreuses critiques concernant des affiches jugées racistes ou stigmatisantes, la société L'Oréal a décidé de promouvoir l'un de ses shampoings d'une manière pour le moins originale. L'égérie pour le Royaume-Uni de la nouvelle campagne du géant des cosmétiques, le mannequin Amena Khan, pose en effet voilée.

Cette blogueuse musulmane spécialisée dans le domaine des soins de beauté, dont les cheveux ne sont donc paradoxalement pas visibles sur les affiches, a été choisie notamment parce qu'elle incarne une «image disruptive», selon Adrien Koskas, responsable de L'Oréal au Royaume-Uni, interrogé par le Huffington Post. Dans un univers selon lui empreint de clichés, le visage d'Amena Khan est donc supposé incarner un changement assumé de la part de l'entreprise.

Lire aussi : H&M, Manix : tempête d’indignation contre des publicités jugées racistes

«On doit se demander : pourquoi partons-nous toujours du principe que les femmes qui ne montrent pas leurs cheveux, ne s'en occupent pas ?», s'interroge Amena Khan dans un entretien accordé à Vogue. La campagne de L'Oréal, qui ne cible que le marché britannique, lui donne ainsi l'occasion de mettre à bas certains clichés qu'elle juge infondés. «Quand je sais que j'ai les cheveux gras, mais que je porte un voile, je me sens tout de même poisseuse», explique-t-elle.

L'entreprise espère que ce choix provoquera des discussions et se dit «excitée» de cette première. De son côté, Amena Khan se montre tout aussi enthousiaste et ne craint pas les débats que pourraient susciter son voile. «Si le message est authentique et la voix qui le porte sincère, alors on ne peut pas douter du message», explique-t-elle.

Lire aussi : Barbie lance sa première poupée à hijab pour «inspirer les filles partout dans le monde»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.