JO 2018 : les deux Corées ensemble pour le défilé des sportifs et l'équipe féminine de hockey

- Avec AFP

Suivez RT France surTelegram

Corée du Sud et du Nord se sont mises d'accord pour ne former qu'une seule équipe féminine de hockey sur glace et défiler ensemble, sous une bannière favorable à leur réunification, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang.

L'agence sud-coréenne Yonhap a affirmé le 17 janvier que les deux Corées s'étaient mises d'accord pour défiler ensemble, sous une bannière commune, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang.

Egalement, la Corée du Sud et du Nord seront réunies pour former une seule équipe féminine de hockey sur glace.

Ces décisions ont été prises par des responsables des deux pays lors d'une réunion de travail tenue à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu, dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.

Par ailleurs, une délégation nord-coréenne devrait visiter les installations olympiques la semaine prochaine dans la ville hôte des prochains jeux (du 9 au 25 février) située à 80 kilomètres de la frontière inter-coréenne. De même, des sportifs sud-coréens pourraient aller s'entraîner au Nord, dans la station de Masikryong.

La délégation nord-coréenne qui devrait compter 550 personnes – sportifs  participant ou non, comme l'équipe de taekwondo, pom-pom girls, journalistes – se rendra à Pyeongchang par la route.

La Corée du Nord avait accepté la semaine dernière le principe d'envoyer des athlètes aux premiers Jeux d'hiver organisés par sa voisine du sud.

Le 10 janvier, la Corée du Sud avait proposé au Nord de faire défiler ensemble les deux délégations lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang ainsi que d'aligner une équipe féminine unie dans le tournoi de hockey sur glace, propositions qui ont donc été acceptées.

Le 20 janvier, des représentants des deux pays doivent se retrouver à Lausanne, au siège du Comité international olympique (CIO), pour discuter des modalités de leur participation et faire valider leur accord. 

Les deux Corées, qui sont officiellement toujours en guerre, ont déjà défilé ensemble lors des cérémonies d'ouverture des JO en 2000 à Sydney, en 2004 à Athènes et en 2006 à Turin.

Lire aussi : Vladimir Poutine : la Russie n'empêchera pas ses athlètes de concourir aux Jeux olympiques de 2018

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix