Egypte : deux enfants séparés de leur mère en raison de son athéisme

Egypte : deux enfants séparés de leur mère en raison de son athéisme© MOHAMED EL-SHAHED / AFP
Image d'illustration

Dans un jugement rendu le 24 décembre, le tribunal des affaires familiales de la ville du Caire a décidé de retirer la garde de deux enfants à une mère. La raison invoquée ? Son athéisme.

A la veille de Nöel, un tribunal cairote a retiré la garde de deux enfants à une mère en raison de son athéisme. Ce jugement polémique est intervenu alors qu’une importante campagne médiatique visant les personnes athées bat son plein dans le pays. En effet, plusieurs responsables religieux se sont succédés sur les plateaux de télévision afin d’avertir les Egyptiens des dangers supposés de la non-croyance.

Un rapport de la direction des Fatwas (Organe dépendant du ministère des Affaires religieuses) est venu conforter les arguments des initiateurs de cette offensive. Ce dernier a affirmé que l’athéisme se répandait de manière alarmante au sein de la jeunesse égyptienne et qu’il constituait un sérieux danger pour la société. Peu après sa publication, la commission des affaires religieuses du Parlement a, quant à elle, initié l’élaboration d’un projet de loi afin de condamner l’athéisme. 

Si la loi venait à être promulguée, toute personne affirmant publiquement son athéisme ou sa sympathie pour les personnes athées s’exposerait à une amende ou même une peine de prison. Pour l’heure, seuls les partisans de la laïcité et les libéraux ont condamné ce projet de loi qui selon eux viole la Constitution égyptienne censée garantir la liberté de croyance.  

Lire aussi :  Libye : une milice armée fait fermer la Comic-Con de Tripoli pour «atteinte aux mœurs et à la pudeur»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter