Philippines : préparant son bateau pour la tempête, un homme se fait dévorer par un crocodile

- Avec AFP

Philippines : préparant son bateau pour la tempête, un homme se fait dévorer par un crocodile © Athit Perawongmetha Source: Reuters
Un crocodile tenant dans sa gueule une tête d'oiseau, dans un zoo thaïlandais.

Un homme a été tué par un crocodile dans l'ouest des Philippines, alors qu'il amarrait solidement son embarcation en raison de l'arrivée de la tempête tropicale Tembin, selon des informations de la police.

Abdulsalam Binang Amerhasan, 53 ans, s'était rendu le 21 décembre à la rivière sous une pluie battante pour amarrer son bateau menacé par la montée des eaux, à l'approche de la tempête Tembin sur l'île de Palawan, selon un rapport de la police.

Ne le voyant pas rentrer, sa femme a alors alerté les voisins qui ont lancé des recherches dans la nuit, pensant qu'il avait pu avoir un accident. «Ils ont mené des recherches le long de la rivière jusqu'à la découverte du corps de la victime que le crocodile était en train de dévorer», détaille le rapport. 

La police n'a pas précisé ce qu'il était advenu du crocodile. 

Cette attaque est la troisième depuis octobre à Bataraza, une ville de pêcheurs de l'île de Palawan. C'est l'un des derniers endroits du pays où l'on trouve ces reptiles.

Dans le reste de l'archipel, leur nombre a fortemment diminué à cause de la chasse et du recul de leur habitat naturel. 

Le mois dernier, une fillette de douze ans avait été emportée par un crocodile sous les yeux horrifiés de ses frères et soeurs alors qu'elle était allée chercher de l'eau. La police n'a pas retrouvé son corps.

En octobre, une femme a été mordue alors qu'elle aussi était allée chercher de l'eau. Sa nièce avait fait fuir l'animal en lui jettant des pierres, selon la police. 

Selon les services météorologiques, la tempête Tembin doit toucher plus tard l'île de Palawan le 23 décembre, après avoir balayé l'île de Mindanao au sud de l'archipel. 

Lire aussi : Un crocodile de 3 mètres de long capturé sur une plage touristique en Thaïlande

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.