Ovnis : le Pentagone reconnaît finalement l'existence de son mystérieux programme d'étude (VIDEO)

- Avec AFP

Ovnis : le Pentagone reconnaît finalement l'existence de son mystérieux programme d'étude (VIDEO)© Mike Blake Source: Reuters
Trois jeunes garçons attendent de pied ferme les ovnis lors d'une virée nocturne dans l'Arizona, février 2013, illustration
Suivez RT France surTelegram

Un article du New York Times relance le sujet du programme d'étude des ovnis aux Etats-Unis. Si le Pentagone affirme que le programme a été arrêté, le journal soutient qu'il continue. Une vidéo a notamment refait surface montrant un objet volant.

Le ministère de la Défense américain a reconnu l'existence d'un mystérieux programme chargé d'enquêter sur les observations d'objets volants non identifié (ovni). Si le Pentagone assure que le programme s'est arrêté en 2012, le New York Times affirme quant à lui dans un article daté du 16 décembre que les enquêtes sur les incidents impliquant des ovnis, rapportés par les militaires, continuent. 

D'étranges objets volants auraient été aperçus en Californie

Entre 2007 et 2012, le programme baptisé Advanced Aerospace Threat Identification Program (Programme d'identification des menaces aérospatiales avancées) a documenté d'étranges objets volants, évoluant à grande vitesse sans propulsion visible ou en position stationnaire sans moyen apparent de portance, selon le New York Times.

L'une des vidéos obtenues par le New York Times montre deux avions de chasse américains qui poursuivent un objet ovale de la taille d'un avion de ligne, au large de la côte californienne, en 2004. 

Le Pentagone a déclaré dans un communiqué que le programme s'était arrêté en 2012 : «Il a été déterminé qu'il y avait d'autres priorités qui méritaient un financement et qu'il était dans le meilleur intérêt du ministère d'apporter un changement.»

Le programme doté d'un budget de 22 millions de dollars, seulement connu d'un petit nombre de responsables, a été initié par l'ancien sénateur démocrate du Nevada, alors chef de file de la majorité au Sénat, Harry Reid, qui portait un intérêt particulier aux phénomènes inexpliqués. 

Nous n'avons pas les réponses, mais nous avons beaucoup d'éléments pour justifier de se poser des questions

La majeure partie de l'argent du programme est allée à une société de recherche aérospatiale dirigée par Robert Bigelow, un entrepreneur milliardaire et un ami de longue date d'Harry Reid, selon le New York Times.

«Nous n'avons pas les réponses, mais nous avons beaucoup d'éléments pour justifier de se poser des questions», a expliqué Harry Reid sur son compte Twitter après la publication de l'enquête du New York Times, le 16 décembre. 

«C'est une question scientifique et de sécurité nationale. Si l'Amérique ne se charge pas de répondre à ces questions, d'autres le feront.»

Lire aussi : «Les aliens arrivent» : Anonymous pense que la Nasa va annoncer la découverte d’extraterrestres

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix