«Ne laissez pas les nazis gouverner» : des milliers de manifestants dans la rue à Vienne (VIDEO)

«Ne laissez pas les nazis gouverner» : des milliers de manifestants dans la rue à Vienne (VIDEO)
Photo ©Heinz-Peter Bader / Reuters

Alors qu'a lieu l'investiture du nouveau gouvernement autrichien, dont plusieurs membres sont issus du FPO, parti souverainiste et anti-immigration, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Vienne pour exprimer leurs craintes.

Alors que le nouveau gouvernement autrichien de coalition a prêté serment ce 18 décembre 2017, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue à Vienne pour exprimer leurs inquiétudes. Avec dans le collimateur le FPO (Parti de la liberté d'Autriche) anti-immigration, eurosceptique et souverainiste. Certains manifestants ont entonné le slogan : «Ne laissez pas les nazis gouverner.»

Sur la Heldenplatz, place historique de la capitale autrichienne où Adolf Hitler avait proclamé l'annexion de l'Autriche (Anschluss) en 1938, ils étaient quelque 6 000 à protester contre la présence au pouvoir du FPO, d'après la police autrichienne. D'après le journal Kleine Zeitung, environ 1 500 fonctionnaires de police ont été mobilisés.

Parmi les manifestants étaient notamment présents des membres d'organisations antifas et féministes ainsi que des étudiants d'extrême gauche.

Devenu chancelier à 31 ans huit mois après avoir pris les commandes du parti chrétien-démocrate (OVP), le conservateur Sebastian Kurz a donné des garanties à Bruxelles malgré le fait que l'autre parti qui lui permet de gouverner, le FPO, soit eurosceptique et souverainiste. Ce dernier s'est vu octroyer six postes clés parmi les 13 ministères que compte le nouveau gouvernement de coalition, dont l'Intérieur, la Défense, et les Affaires étrangères.

Lire aussi : Autriche : le chancelier Sebastian Kurz scelle un accord de coalition avec les populistes du FPO

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter