Class #69, banane : une chanteuse égyptienne condamnée à deux ans de prison pour un clip osé

Class #69, banane : une chanteuse égyptienne condamnée à deux ans de prison pour un clip osé© Capture d'écran - Youtube de Shyma
Shyma a été condamnée à deux ans de prison pour «incitation à la débauche»

Le clip provocateur de Shyma, se trémoussant en tenues légères et léchant des fruits, n'a pas du tout plu à la justice égyptienne. La chanteuse a été reconnue coupable par un tribunal et condamnée à deux ans de prison.

La chanteuse Shyma a provoqué un véritable tollé dans son pays l'Egypte. Mise en détention une première fois le 18 novembre après plusieurs plaintes, l'artiste comparaissait devant la Cour le 12 décembre. Shyma a plaidé non coupable.

Mais la sentence est tombée : Shyma a été condamnée à deux ans de prison pour «incitation à la débauche», selon Gulf news. La jeune interprète de 21 ans doit également payer une amende de 10 000 livres égyptiennes, l'équivalent de 475 euros environ. Selon des sources judiciaires, le réalisateur du clip Mohamed Gamal a écopé de la même peine.

En cause, un clip qui met en scène la chanteuse en train de se déhancher en tenue sexy, adopter des poses suggestives, lécher des fruits de manière langoureuse, simuler une fellation avec une banane. 

L'affaire était devenue une affaire nationale en Egypte. «La chanteuse Shyma présente une leçon de dépravation aux jeunes», avait par exemple dénoncé le journal égyptien Youm7 dans un article, après la diffusion de la vidéo.

Des excuses publiques qui n'auront pas suffi

Après avoir présenté à plusieurs reprises des excuses sur Facebook, Shyma assure ne pas avoir anticipé ces réactions contre son clip. «Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été dérangés par le clip et l'ont considéré comme indécent», avait posté la chanteuse.

Elle ajoute ne pas «s'être imaginée que tout cela allait arriver», ni qu'elle ferait «l'objet d'une attaque aussi virulente de la part de tout le monde, en tant que jeune chanteuse [...] qui a rêvé depuis son plus jeune âge de devenir chanteuse.»

En 2015, un tribunal égyptien avait déjà condamné à un an de prison une danseuse accusée d'«incitation à la débauche» pour un clip suggestif jugé indécent.

Lire aussi : Class #69, pomme, banane : une chanteuse égyptienne arrêtée pour un clip jugé indécent (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»