Mission accomplie : les avions militaires russes quittent progressivement la Syrie (VIDEOS)

Mission accomplie : les avions militaires russes quittent progressivement la Syrie (VIDEOS)© Facebook, @Минобороны России.
Un avion militaire russe.

Après la destruction de Daesh en Syrie, les premiers avions militaires russes reviennent à leur base de départ. Les contingents déployés depuis 2015 afin de lutter contre les forces djihadistes sont appelés à quitter le territoire syrien.

Le 12 décembre, un premier groupe d'aéronefs militaires russes a quitté la Syrie. Vladimir Poutine l'avait annoncé lors de sa visite surprise sur la base militaire de Khmeimim le 11 décembre : les forces militaires russes déployées dans le cadre de la lutte contre les djihadistes vont quitter le pays.

Le ministère russe de la Défense a déclaré qu'un bataillon de police militaire avait rejoint à bord de deux avions la ville de Makhachkala, située en République du Daghestan (membre de la Fédération de Russie) et publié une vidéo montrant le décollage des appareils militaires sous un ciel d'aurore.

Ce bataillon avait été déployé en Syrie à partir de décembre 2016 et avait pour mission de maintenir l'ordre dans les zones progressivement pacifiées. Les soldats veillaient à la sécurité de 1 700 individus appartenant au personnel humanitaire ainsi qu'aux civils sur place.

En outre, des militaires russes, transportés par un avion de détection et de commandement aéroporté de type Beriev A-50, ont été accueillis chaudement à leur arrivée sur la base aérienne d'Ivanovo Severny, en Russie, le 12 décembre. L'appareil avait décollé de la base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie.

Le ministre de la Défense a salué la contribution des forces aériennes russes à la guerre contre les djihadistes en Syrie : «Nos équipes de l'armée de l'air ont atteint avec succès leurs objectifs en frappant les cibles terroristes présentes sur le sol de la République arabe syrienne.»

Au total, 25 appareils quitteront prochainement la Syrie, emportant avec eux des membres des forces spéciales, de la police militaire et du génie russes. Ces derniers assistaient les forces du gouvernement syrien dans leur combat contre Daesh depuis septembre 2015.

Le 6 décembre, l'état-major des armées russes avait déclaré que la Syrie était libérée de l'Etat islamique, évoquant la destruction de «toutes les unités terroristes de combat associées à Daesh.»

Lire aussi : Qui a réellement défait Daesh en Syrie ? Moscou remet Jean-Yves Le Drian à sa place

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter