Heurts à Beyrouth : des manifestants enfoncent les grilles de l'ambassade US au Liban (IMAGES)

Un rassemblement en réponse à la décision de Trump sur Jérusalem a eu lieu devant l'ambassade des Etats-Unis au Liban, où des manifestants ont scandé des slogans pro-palestiniens avant d'être dispersés par des gaz lacrymogènes et un canon à eau.

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël n'en finit pas de faire des remous dans le monde arabe. Dans la capitale libanaise Beyrouth le 10 décembre, un important rassemblement s'est tenu devant l'ambassade américaine, sous haute tension.

Brandissant des drapeaux palestiniens, les manifestants ont lancé des projectiles dont des fumigènes par dessus les barrières protégeant le complexe, avant de déclencher un feu dans une rue adjacente.

Ils ont fini par casser les grilles de sécurité qui protégeaient l'enceinte, en dépit des canons à eau et des gaz lacrymogènes utilisés par les forces de l'ordre.

Cette manifestation s'inscrit dans un mouvement qui touche tout le monde arabe, des protestations ayant eu lieu en Egypte, en Turquie et en Jordanie. A Gaza, un Palestinien est mort dans des heurts avec la police lors de ces manifestations, alors que le Hamas a appelé à une nouvelle intifada pour protester contre la décision de Washington.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter