Attentat déjoué : des terroristes islamistes voulaient éliminer Theresa May

Attentat déjoué : des terroristes islamistes voulaient éliminer Theresa May© Toby Melville Source: Reuters
Le Premier ministre anglais lors d'une conférence du parti conservateur à Birmingham, octobre 2016, illustration

Le MI5 britannique a annoncé que deux suspects avaient été interpellés pour avoir fomenté un attentat terroriste en lien avec la mouvance islamiste. Les deux hommes de 20 et 21 ans voulaient poser une bombe à Downing street et poignarder Theresa May.

Selon les informations du journal The Independent, le patron du MI5, Andrew Parker, a annoncé le 5 décembre au gouvernement britannique que neuf attaques terroristes avaient été déjouées durant l'année 2017. La plus récente a retenu l'attention des médias. 

Naa'imur Zakariyah Rahman, 20 ans et Mohammed Aqib Imran, 21 ans ont été interpellés par les services du contre-terrorisme au cours de la semaine. Ils sont suspectés d'avoir comploté pour assassiner le Premier ministre, Theresa May, et accusés de préparation d'acte terroriste. Ils sont déférés au Parquet britannique ce 6 décembre.

Profitant du chaos de l'explosion, ils voulaient la poignarder

L'un des deux hommes aurait été arrêté alors qu'il transportait deux bombes artisanales et l'autre pour avoir tenté de contacter Daesh. La police a décrit le projet d'assassinat au journal quotidien : les terroristes prévoyaient de déposer les bombes dans un sac devant la résidence du Premier ministre, le fameux 10 Downing street, et de profiter de la confusion provoquée par la détonation de l'engin explosif pour poignarder Theresa May.

A la lumière de ses nouveaux développement, le MI5 a élevé le niveau d'alerte du territoire à «sévère», l'équivalent outre-Manche du niveau «sécurité renforcée-risque attentat» dans le cadre du plan Vigipirate en France.

Le Royaume-Uni a été visé par cinq attaques terroristes en 2017, à Londres et Manchester, faisant en tout 36 morts.

Lire aussi : Berlin : un terroriste du Bataclan figure au «Musée des martyrs» aux côtés de Socrate et Luther King

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.