Maroc : une pétition de riverains contre la construction d’une mosquée, une première ?

premiere-maroc-riverains-dagadir-lancent-petition-contre-mosquee© Fadel Senna Source: AFP
La mosquée Hassan II à Casablanca en 2012.

Ils habitent un quartier d’Agadir et refusent la construction d’une nouvelle mosquée dont l’édification coûterait plus de trois millions d’euros. Selon eux, leur ville a d’autres priorités, les services publics manquant cruellement de ressources.

Un certain Mohamed Reda T. a lancé le 23 novembre sur la platefore Avaaz une pétition intitulée «A l'attention des pouvoirs publics marocains: Stop à la construction d'une mosquée au quartier Haut Anza à Agadir». Elle appelle à s’opposer à la construction, dans un quartier très peuplé, d’un projet pharaonique que ce Marocain estime déplacé au regard de l’indigence des services publics. Le budget à valider, qu’ils évoquent pour la construction serait colossal : 35 800 000 dirhams soit 3 196 786 euros.

Il s’en explique dans un texte : «Par la présente pétition, nous souhaitons attirer l'attention des pouvoirs publics que la construction d'une immense mosquée au coût exorbitant n'est pas une priorité pour un quartier qui manque de tout et souhaitons que cet argent récolté serve d'abord au bien-être de la population».

Les médias locaux estiment que ce type de pétition contre la construction d'une mosquée est une première au Maroc.

Mohamed Reda T. souhaiterait que l’argent soit investi dans d’autres projets. Il explique que ce quartier «dispose de maisons de jeunesse qui n'ont jamais pu ouvrir leurs portes faute de moyens financiers, les deux dispensaires n'ouvrent qu'une heure ou deux par jour mais ne disposent ni de matériel, ni de médicaments pour survenir aux besoins de la population, les infrastructures sportives sont quasiment inexistantes».

Pas de théâtres, de bibliothèques, de centres d'hémodialyse, d'école pour enfants handicapés, ni même de commissariat de police : la situation est critique dans cette zone d’Agadir. L’initiateur de la pétition compte sur 714 signatures le 27 novembre.

La pétition a été relayée sur Twitter de nombreuses fois .

 

 

 

Le Maroc compte environ 50 000 mosquées, soit 1,7 mosquée pour 1 000 personnes d’après les estimations données par le ministère des Habous et des Affaires islamiques en 2014. De même source, 195 mosquées ont été construites en 2016 dans le pays.

Lire aussi : A la veille d'un vendredi, le préfet des Hauts-de-Seine interdit les prières de rue à Clichy

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.