«Sepp, c'est pour la Corée du Nord en 2026», dit un activiste à Blatter en lançant des billets

Sepp Blatter a dû repousser la conférence de presse. Source: Reuters
Sepp Blatter a dû repousser la conférence de presse.

La conférence de presse que devait tenir la FIFA repoussée après l'apparition d'un humoriste qui a lancé des billets de banque sur Joseph Blatter, le président de la FIFA.

La conférence de presse de Joseph Blatter, qui devait débuter à 15 heures, vient d'être interrompue après qu'un homme, l'humoriste Simon Brodkin, a lancé des billets de banque sur le président de la Fifa. «Où est ma sécurité ?», a demandé incrédule et quelque peu paniqué le président démissionaire de la Fifa juste après qu'a surgi Simon Brodkin devant son pupitre, alors qu'il s'apprêtait à répondre aux questions de journalistes.

En savoir plus : l'élection du président de la FIFA aura lieu le 26 février.

Le président démissionnaire de la FIFA, qui élira son prochain président le 26 février prochain, a donc ajourné la conférence de presse. Il a dit qu'il «revenait pour parler football, et cela n'a rien à voir avec le football».

L'auteur de ce coup est Simon Brodkin, un comédien anglais. Il a dit à Sepp Blatter, au moment de lui lancer les billets : «Sepp, c'est pour la Corée du Nord en 2026». L'humoriste a été sorti du bâtiment de la FIFA par les policiers suisses et emmené au commissariat.

Quelques minutes plus tard, la conférence a pu débuter, en l'absence du Français  Jérôme Valcke, pourtant annoncé. «C'est un jour important pour le football», a commencé le président Blatter se disant «ravi de voir autant de reporters». «Aujourd'hui, nous avons pris une décision importante, et une d'elle, est que nous avons aprouvé la date de l'élection, qui sera du 16 au 26 février. Un nouveau président de la FIFA sera élu». Sepp Blatter a d'ailleurs promis qu'il ne serait pas candidat.

Le toujours président de la FIFA a aussi annoncé des réformes au sein de l'organisation, qui est actuellement en proie à d'importans scandales de corruption

En savoir plus : le FBI a déjà procédé à 14 arrestations.

Joseph Blatter a ensuite tenté de répondre aux questions de la presse, mais il a refusé de répondre à la question de son salaire jusqu'au mois de février, pourtant posée avec insistance. Il a tout de même affirmé que les rémunérations des membres du congrès exécutif seront prochainement publiés. Il a aussi promis une limitation du nombre de mandats pour les dirigeants de la FIFA.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales