Un pilote s'amuse à dessiner un pénis dans le ciel, l'armée américaine a dû s'excuser

- Avec AFP

Un pilote s'amuse à dessiner un pénis dans le ciel, l'armée américaine a dû s'excuser
La marine américaine n'a que peu apprécié la manoeuve de l'un de ses pilotes (image d'illustration)

Alors qu'il s'entrainait à Okanogan (Etat de Washington), un pilote américain a dessiné un pénis avec les traînées de condensation de son avion. Dans un communiqué, la marine américaine a qualifié l'acte d'«inacceptable».

Ce 17 novembre, la marine américaine a qualifié d'«inacceptable» l'humour potache de l'un de ses pilotes qui a dessiné un pénis géant dans le ciel avec les traînées de condensation de son appareil lors d'un entraînement. 

Les habitants de la petite ville de Okanogan (Etat de Washington) ont constaté avec stupeur ce 16 novembre que l'un des avions de chasse de la base aérienne voisine commençait à dessiner une trajectoire inhabituelle dans le ciel immaculé de cette petite localité de 2 500 âmes.

Une mère de famille s'est plainte à la station de télévision locale, Krem 2, qui a en retour sollicité la réaction des autorités militaires. 

Pour la marine, «l'équipage devra rendre des comptes»

Cette manoeuvre n'a «aucune valeur de formation», a tonné l'aéronavale américaine dans un communiqué prévenant que «l'équipage devra rendre des comptes».

«La Navy attend de ses équipages les standards les plus élevés et nous considérons ce qui est arrivé d'absolument inacceptable.» 

«Tout le monde était sous le choc», s'est exclamé James Farmer, un habitant d'Okanogan, interrogé par le média Vice News.  

Toutefois, la sidération a parfois laissé place à l'humour. Dans un tweet, le Démocrate Shane Morris s'amuse ainsi ironiquement de «l'utilisation par l'US Navy des impôts», payés par les contribuables américains.

Lire aussi : Une effigie d'Harvey Weinstein brûlée lors de la Nuit du feu de joie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.