Retour de Syrie : deux Français interpellés à l'aéroport de Roissy

Retour de Syrie : deux Français interpellés à l'aéroport de Roissy© Pascal Rossignol Source: Reuters
La police aux frontières inspecte des sacs à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, illustration

Le 15 novembre à l'aéroport de Roissy, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de deux individus, un homme et une femme, sont suspectés de revenir séparément de zones de combat en Syrie. Ils ont été placés en garde à vue.

Les forces de l'ordre ont procédé à deux arrestations simultanées le 15 novembre à l'aéroport de Roissy : une femme de 21 ans et un homme 25 ans, qui ont été placés en garde à vue à la DGSI. Ils sont suspectés d'avoir rejoint ou tenté de rejoindre séparément les zones de combat en Syrie au cours de l'été.

Selon les informations de RTL, la femme a répondu à l'appel et à la propagande du djihadiste niçois Omar Omsen, alias Omar Diaby, à la tête d'un petit groupe de combattants Français près de la frontière turque.

Elle était partie avec sa sœur et leurs jeunes enfants, prétendument pour le Maroc

La jeune femme serait partie en compagnie de sa sœur et de leurs enfants en bas-âge. Elles auraient prétendu partir pour retrouver leur famille au Maroc, mais seraient en fait parties en direction de la Turquie, avant de rejoindre la Syrie.

La jeune femme se serait rendue aux autorités turques avant son retour vers la France. Toujours selon la radio RTL, elle devrait prochainement être mise en examen pour association de malfaiteurs terroristes, tandis que son jeune enfant a été confié au parquet de Bobigny.

L'homme de 25 ans interpellé en même temps que la suspecte a, quant à lui, été arrêté une première fois à la frontière turco-syrienne lors de sa tentative de passage en Syrie. Il a également été placé en garde à vue pour les mêmes motifs.

Lire aussi : Alain Marsaud : les djihadistes français en Syrie candidats au retour sont «liquidés» sur place

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.